Welcome to Lauzanac – Farmhouse cottages in the Dordogne

isa et thierry 2 2014Isabelle et Thierry JANSSEN
welcome you to Lauzanac, in their 2 self catering cottages.
For a week, a short stay or a long Winter let.

Two farmhouse cottages in the south of the Dordogne.  Called Farmhouse Cottage Les Chênes (The Oaks) and Farmhouse Cottage Le Pigeonnier (The Pigeon House),  each gite has its own secure private swimming pool and can each accommodate from 2 to 8/9 persons. With WIFI.

Situated 3 kilometres from the medieval bastide town of Eymet, near the River Dropt, Lauzanac is within visiting distance of several prehistoric sites such as Lascaux and Les Eyzies, castles such as Lanquais, Beynac and Monbazillac, and medieval towns such as Sarlat, Bergerac and Monpazier.

For a quick view, here is a video made with pictures of our visitors, friends or family. Thank you to everybody for your kind permission.

 

Short situation and what to do in the Dordogne …
Continue reading

Country daycare and autumn images

Juste pour le plaisir de partager les photos des travaux de l’automne … quand l’école est fermée et que nounou ne travaille pas. Pour apprendre les joies du travail en famille et le bonheur de crapahuter au grand air … Et puis aussi, les photos de la campagne qui nous entoure, des petits matins brumeux ou lumineux, quand les animaux de la ferme se retrouvent devant leur pitance…

En bref mais en vrai, la vie paisible de ceux qui vous reçoivent pour des vacances natures aux Gîtes à la Ferme de Lauzanac en Dordogne …

An evening to observe the blue moon of Halloween

Samedi 31 octobre 2020, en re-confinement comme tous les français et une majorité d’Européens. Une idée de sortie se profile néanmoins si l’on en croit les infos du jour, la possibilité d’observer une lune bleue !

Je profite de cette information pour sortir armée de mon appareil photo et m’éloigne dans un pré assez loin des maisons pour avoir une vue dégagée sur la lune que je vois déjà poindre. Elle est énorme et ronde et … vraiment orange ! Tant pis pour la couleur que j’espérais bleue. Elle est très belle. Je zoome et la vise tant bien que mal … je n’ai pas de pied pour stabiliser l’appareil photo. Je finis par me coucher dans la prairie humide pour bouger le moins possible et je déclenche, déclenche, déclenche … Résultat à découvrir dans la maison au retour.

Pendant tout ce temps, à quelques mètres dans la colline sous le château de Lauzanac, j’entends glapir le renard. Il ne me dérange pas, au contraire. Je ne dois pas lui causer de souci non plus. Je suis surtout très satisfaite d’avoir fermé les poules dans leur perchoir et me dis qu’il ne faudra pas oublier de les mettre à l’abri chaque soir où le rusé goupil en fera son souper !

Je rentre enfin tout en me délectant de cette énorme lune que les nuages gris aimeraient bien cacher un peu. Les chevaux ne semblent pas s’en soucier, pas plus qu’ils ne s’inquiètent de ma présence dans leur espace alors qu’il fait nuit. La maison est bien éclairée. Je suis contente de cette petite escapade et rentre chercher l’explication de la lune bleue annoncée avant de vous en faire visuellement profiter !

Le phénomène de la Lune bleue ne se produit que lorsque la pleine Lune apparaît deux fois dans le même mois — ce n’est donc pas une véritable Lune bleue qui sera observable, seulement le nom qui est donné à cet événement lunaire. Cette année, il y a eu une pleine Lune le 1er octobre, et elle l’est de nouveau ce 31 octobre.

Autumn settles on Lauzanac farm

A cause des pluies de septembre, le troupeau est déjà à l’abri. Nous les sortons cependant les après-midis depuis quelques jours puisque le soleil est enfin de retour… les champignons aussi !

Ce matin, la brume laisse filtrer quelques puissants rayons dispensant une belle lumière sur la campagne. Le Château de Lauzanac, là haut, sur la colline, semble habité. Rien ne vient cependant perturber les repas des résidents permanents de la ferme …

A new birth … almost live !

Pas de mise bas en direct devant nos touristes de la semaine mais Fanny, Émilie, conjoints et enfants ont laissé tomber leur barbecue pour venir découvrir ce petit veau fraîchement sorti du ventre de sa maman.

C’est une fille, issue de Betty-Boop et de Pompon 😉 Elle a été très rapidement baptisée. Il fallait un nom commençant par un “R” et Romane a spontanément proposé son prénom.

Après un débarbouillage en règle, petite Romane a esquissé quelques pas incertains en quête des mamelles de sa mère. Ce matin, elle a intégré le troupeau et suit comme une grande.

Your July vacation photos

Déjà presque la mi-août. Vous profitez à fond des piscines et vous avez bien raison vu ces températures caniculaires !

Vos visites sont souvent les mêmes : marché dans les beaux villages d’Issigeac et d’Eymet, le Château de Bridoire avec d’innonbrables jeux pour petits et grands ou une randonnée dans la forêt mystérieuse, les parcours Terraventura locaux (Eymet, Lauzun, Allemans du Dropt ou Duras), la balade ludique Randoland de La Sauvetat du Dropt, le sentier pédestre sur le Lac de l’Escourou, la dégustation des vins à la Cave de Sigoulès ou la découverte de la gastronomie locale sur la place de la bastide d’Eymet.

Pour ceux qui le souhaitent et n’ont pas peur d’être dehors vers 8h du matin, il y a la découverte du troupeau de Blondes d’Aquitaine. Certains ont eu la chance de baptiser un nouveau-né. Rémo-Roger ! Premier nom choisi par une famille française en fonction de leur lieu de vie, second prénom choisi par une famille brit. Un joyeux mix pour un gros bébé pataud 😉

Et puis, tout au long de la journée, au rythme des enfants, la possibilité de nourrir les animaux les plus proches des gîtes : moutons, chèvres, cochon, chevaux, ânes et lapins …

Voilà quelques photos, dans l’attente d’en recevoir de nouvelles. Vive les vacances 😉

A hasty departure but an accompanied return

A la Ferme de Lauzanac, nous élevons des vaches de race Blondes d’Aquitaine. Elles ont une belle couleur blonde avec une robe allant du presque blanc au blond foncé presque marron parfois. Et pourtant, dans le troupeau se trouve une intrus … Hetta est issu d’un père Holstein (noir et blanc, race laitière) et d’une mère Bleu Blanc Belge (blanche avec des tâches bleues, race à viande).

Hetta, certainement parce qu’elle est d’une couleur différente se fait beaucoup bousculer dans le troupeau. De là à penser que les vaches sont racistes, il n’y a qu’un pas ! Pas chouette, hein ?
Pour éviter de la voir toujours à l’écart, nous avons décidé de la mettre avec les génisses cette année, les ados si vous voulez, les futures mères. Elles ne sont que 10 et nous avons pensé qu’elles n’étaient pas encore perverties en raison de leur jeunesse et de leur innocence. Et oui, nous raisonnons avec les animaux comme on le fait avec les humains ! Mais nous avions raison. Dans ce jeune troupeau, elle fait office de mentor et se trouve parfaitement bien.

Ce que nous n’avions pas prévu, c’était son état de grossesse avancée ! Il y a 15 jours, nous avons vu que la mise bas était imminente. Parce qu’elle a généralement besoin d’assistance, nous avons préféré lui refaire faire le trajet du pré à la grange dans une bétaillère.

3 jours après, le bébé pointait le bout de son nez. Elle, c’est une fille, est sortie toute seule. Sur la palette des couleurs, les 3 races mélangées – le papa est blond – ont donné un bébé de couleur brun soutenu. Elle s’appelle Risette.

Nous avons rechargé maman et bébé quelques jours après la naissance pour les remettre au pré, à l’air libre. Voici les photos du retour. Depuis, Risette est la reine au milieu du troupeau. Avec ses yeux malicieux et ses longues et fines gambettes, on la voit galoper après les hérons pique-bœufs quand ils sont trop près ! La belle vie en somme 😉

 

COVID year, year of discovery of slow tourism

Le plaisir de côtoyer les animaux de la ferme.

Une expérience de 25 ans à remettre en question !

“Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.”

Merci Monsieur Nicolas Boileau pour cette citation qui prend autant de sens en cette année si particulière !

Nous louons nos gîtes depuis plus de 25 ans. Cela représente quand même une certaine expérience … en tout cas, de très jeunes hôtes, nous sommes maintenant devenus des hôtes d’un âge respectable 😉

Et bien en cette année 2020, celle de la fameuse COVID-19 – et oui, il paraît qu’elle est du genre féminin finalement ! – toute l’expérience que nous avions acquise en tant qu’hébergeurs est à remettre en question. Rien de dramatique ou de désagréable, rassurez-vous chers touristes ou lecteurs de passage. Simplement, nous accueillons cette année des visiteurs qui n’avaient aucunement l’habitude de passer leurs vacances en gîtes ce qui entraîne des réactions inattendues ou des attentes nouvelles pour nous.

Explication

Suite au long confinement, les familles dispersées ont décidé de se retrouver pour une semaine dans un hébergement pouvant tous les accueillir. Composées des grands-parents, enfants et petits-enfants, ces familles vivent aux 4 coins de la France. Le gîte est le pied-à-terre qui les rassemble. La piscine privée est une priorité pour que petits et grands puissent partager du bon temps sans avoir à chercher des animations plus éloignées qui seraient onéreuses ou sanitairement pas aussi sécurisées.

Ce qui nous surprend : un seul des couples a pris l’initiative de chercher et louer la maison. La grand-mère souvent. Quand le groupe se retrouve, ils sont très surpris de trouver les lits faits. La moitié d’entres eux ont porté leurs draps ! Ils n’ont donc pas consulté le site !

Il y a aussi la grande surprise d’une piscine et d’un jardin réellement privés. Mais alors, vous n’avez plus aucune inquiétude vis-à-vis du méchant virus ?…

Ensuite, ces réservations ont été faîtes en dernières minutes lorsque les mesures gouvernementales se sont assouplies donnant la possibilité de partir en vacances même à plus de 100 km du domicile. Nous n’avons donc pris aucun acompte. Du coup, nos touristes inquiets voire stressés parce qu’habitués à louer dans des structures plus importantes aux règlements stricts : mobil-homes en campings ou hôtels en France ou à l’étranger souhaitent régler le séjour dès l’arrivée. Ils sont extrêmement surpris lorsque nous leur proposons de s’installer d’abord et de profiter des lieux. Ils ont une semaine pour s’acquitter de leur dette et nous aurons l’occasion de nous croiser puisque nous habitons sur place de toute façon. Rien ne presse.

Et puis enfin, il y a les réflexions sympathiques. “Qu’est-ce que c’est grand !”. “Le gîte ne manque vraiment pas d’équipement !”. “Bravo pour les installations et la déco …”. “Les enfants sont aux anges avec les animaux !”. “Et cette piscine rien que pour nous, c’est top !”.

La découverte du slow tourisme

Bref, une année inédite qui donne l’occasion de faire découvrir un autre style de séjour. Celui du slow tourisme qui permet de découvrir des paysages tout en prenant son temps, de s’imprégner de la nature, de privilégier les rencontres et de savourer les plaisirs de la table.

Vous êtes nombreux à réaliser qu’il n’est pas nécessaire de partir loin pour passer de bonnes vacances. Le calme et la privauté de la location, la joie de vos enfants qui s’amusent tant dans la piscine et qui peuvent approcher les animaux de la ferme quand ils le souhaitent, les sorties sur les marchés alentours, les balades sur les nombreux chemins de randonnée ou dans les petits villages, la gastronomie locale, autant de plaisirs simples que vous appréciez particulièrement cette année.

Finalement, si vous êtes contents, nous le sommes aussi bien sûr. C’est un plaisir de vous voir aussi agréablement surpris et c’est aussi une récompense que nous apprécions grandement. Merci de votre visite !

Let’s take stock of the COVID-19 situation

Essayons d’y voir plus clair

Vous êtes le touriste malheureux qui ne sait pas s’il pourra partir en vacances parce que peut-être pas autorisé par le gouvernement ou parce que peut-être dangereux d’aller dans un lieu dont on ne sait s’il est exempt de ce méchant virus !

Nous sommes les hôtes malheureux de ne pas savoir si nous pourrons vous accueillir parce que peut-être pas autorisé par le gouvernement ou parce que peut-être dangereux de faire venir du monde à la maison dont on ne sait s’ils sont exempts de ce méchant virus !

Voilà bien une situation inédite et assez inextricable !

  • Ce qui a été décidé au niveau du gouvernement

D’après les dernières infos officielles, si vous avez loué et versé un acompte, vous êtes en droit d’annuler votre séjour jusqu’au 15 septembre pour motif COVID-19.

Cet acompte peut être remboursé immédiatement ou transformé sous forme d’un a-valoir, autrement dit un avoir, valable durant 18 mois. Il vous permet de programmer de nouvelles vacances dans le lieu que vous aviez au préalable choisi. Si vous ne l’utilisez pas, nous devrons vous rembourser cette somme au terme des 18 mois.

  • Ce que nous vous proposons dans le cas où vous avez loué et versé l’acompte de votre séjour

Aux Gîtes de Lauzanac en Dordogne, nous préférons vous rembourser immédiatement l’acompte de votre séjour si vous êtes obligés d’annuler suite aux décisions gouvernementales ou si, par mesure de sécurité, vous préférez annuler vos vacances d’été.

  • Ce que nous proposons si vous pensez louer cet été, dans le cas où le gouvernement l’autorise

Si vous programmez des vacances dans un de nos Gîtes à Lauzanac, exceptionnellement cette année, nous ne prendrons pas d’acompte. Vous réglerez la totalité de votre séjour sur place à l’arrivée.

  • Les sécurités sanitaires que nous respecterons

Le ménage est toujours fait du sol au plafond dans chacun des gîtes et autour des piscines au départ des touristes et avant l’arrivée des suivants.

Nous employons un produit nettoyant et désinfectant antibactérien bio certifié par Ecocert. Nous désinfecterons toutes les poignées de portes et de fenêtres et les rampes d’escaliers.

Nous devrons, bien sûr, respecter les gestes barrières. Pas de franches poignées de main à votre arrivée, pas de bises pour les habitués, pas d’apéro entre nous sur la terrasse pour respecter la distanciation sociale … vous profiterez de l’indépendance du gîte que vous aurez choisi, de la piscine privée et du jardin privé lui aussi.

  • Deux gîtes mais une configuration parfaite pour être chacun chez soi

Vous ne rencontrerez pas les touristes du second gîte. Il est suffisamment éloigné pour garantir cette sécurité d’indépendance.

Voici un plan puis une photo pour bien comprendre la configuration des lieux. Il n’y a aucun vis-à-vis pour chacune des 3 maisons, le Gîte du Pigeonnier (en vert) avec sa piscine privée, le Gîte des Chênes (en orange clair) avec sa piscine privée et notre habitation (orange foncé).

Prêts à vous accueillir si COVID-19 l’autorise

Voilà, je crois que le principal est dit. Mais vous aurez certainement des questions. N’hésitez pas. Nous sommes joignables au 06 82 34 41 24 ou via email information@lauzanac.com

Le confinement se poursuit. Essayez de le vivre au mieux et prenez bien soin de vous.

A little farmer comes to visit us

Habillée pour pouvoir patauger dans la boue et s’approcher des animaux, notre petite fermière et voisine a pris beaucoup de plaisir à faire le tour de la ferme.

Les vacances de Pâques approchent et les vacances d’été se préparent déjà. Pensez à vos enfants ou petits enfants qui seraient certainement heureux, eux aussi, de gambader dans la nature de notre sympathique Dordogne…