Actual works on the farm

La valeur n’attend pas le nombre des années !

Avec le soleil revenu, nous sommes dans les foins. Faucher, faner pour sécher, andainer pour mettre en ligne pour finalement presser puis stocker à l’abri. Ce sont les travaux entrepris depuis hier mardi.

Avant cette période de chaleur, certaines des prairies ont été enrubannées. Le ray-grass est une plante fourragère qui se sèche mal et que nous enroulons dans du plastique pour le faire fermenter. Ce que l’on appelle “le dessert” lorsque nous le donnons aux animaux dans la ration en plus du foin séché. Ce travail là demande de la main-d’œuvre. Ian, notre plus jeune fils qui vit près de chez nous, vient aider lorsqu’il est disponible. Pour cette dernière étape du travail d’enrubannage, il était venu avec une ouvrière qui a vite compris en quoi consistait le travail. Prometteuse cette petite 😉

New destinations for Bergerac airport

Lauzanac Cottages are just 20 mn far from Bergerac airport.

Si depuis cet aéroport, il est possible de joindre de nombreuses destinations au Royaume-Uni, il est aussi possible d’aller en Belgique ou au Pays-Bas et à partir de l’été 2019, au Portugal, en Croatie au Monténégro et plus proche de nous, à Nice ou Lyon.

Il va de soi que si nous pouvons atteindre ces destinations, les habitants de ces pays peuvent bien sûr venir visiter la Dordogne très facilement. Les agences de location de voitures offrant leurs services sur place.

Pour l’anecdote, lorsque nous avons ouvert nos gîtes à la ferme il y a … goodness … 24 ans, il était fréquent que nos touristes d’Outre-Manche arrivent via l’aéroport de Bergerac avant de se rendre chez nous. Et là, à peine les bagages posés, ils racontaient tous leur stupéfaction à la descente de l’avion. Car à ce moment là, Bergerac Airport n’était qu’un petit hangar dans lequel étaient posés 3 guichets improvisés servant à enregistrer les arrivées comme les départs ! Très rapidement, l’engouement des citoyens britanniques allant grandissant pour nos maisons de pierres, ce petit hangar qui accueillait 6 vols par jour depuis le UK a fini par devenir un véritable aéroport.

Voilà comment nous en sommes arrivés à toutes ces destinations proposées. Voilà pourquoi nous sommes prêts à accueillir de nouveaux touristes souhaitant découvrir la Dordogne…