Autumn settles on Lauzanac farm

A cause des pluies de septembre, le troupeau est déjà à l’abri. Nous les sortons cependant les après-midis depuis quelques jours puisque le soleil est enfin de retour… les champignons aussi !

Ce matin, la brume laisse filtrer quelques puissants rayons dispensant une belle lumière sur la campagne. Le Château de Lauzanac, là haut, sur la colline, semble habité. Rien ne vient cependant perturber les repas des résidents permanents de la ferme …

A hasty departure but an accompanied return

A la Ferme de Lauzanac, nous élevons des vaches de race Blondes d’Aquitaine. Elles ont une belle couleur blonde avec une robe allant du presque blanc au blond foncé presque marron parfois. Et pourtant, dans le troupeau se trouve une intrus … Hetta est issu d’un père Holstein (noir et blanc, race laitière) et d’une mère Bleu Blanc Belge (blanche avec des tâches bleues, race à viande).

Hetta, certainement parce qu’elle est d’une couleur différente se fait beaucoup bousculer dans le troupeau. De là à penser que les vaches sont racistes, il n’y a qu’un pas ! Pas chouette, hein ?
Pour éviter de la voir toujours à l’écart, nous avons décidé de la mettre avec les génisses cette année, les ados si vous voulez, les futures mères. Elles ne sont que 10 et nous avons pensé qu’elles n’étaient pas encore perverties en raison de leur jeunesse et de leur innocence. Et oui, nous raisonnons avec les animaux comme on le fait avec les humains ! Mais nous avions raison. Dans ce jeune troupeau, elle fait office de mentor et se trouve parfaitement bien.

Ce que nous n’avions pas prévu, c’était son état de grossesse avancée ! Il y a 15 jours, nous avons vu que la mise bas était imminente. Parce qu’elle a généralement besoin d’assistance, nous avons préféré lui refaire faire le trajet du pré à la grange dans une bétaillère.

3 jours après, le bébé pointait le bout de son nez. Elle, c’est une fille, est sortie toute seule. Sur la palette des couleurs, les 3 races mélangées – le papa est blond – ont donné un bébé de couleur brun soutenu. Elle s’appelle Risette.

Nous avons rechargé maman et bébé quelques jours après la naissance pour les remettre au pré, à l’air libre. Voici les photos du retour. Depuis, Risette est la reine au milieu du troupeau. Avec ses yeux malicieux et ses longues et fines gambettes, on la voit galoper après les hérons pique-bœufs quand ils sont trop près ! La belle vie en somme 😉

 

A little farmer comes to visit us

Habillée pour pouvoir patauger dans la boue et s’approcher des animaux, notre petite fermière et voisine a pris beaucoup de plaisir à faire le tour de la ferme.

Les vacances de Pâques approchent et les vacances d’été se préparent déjà. Pensez à vos enfants ou petits enfants qui seraient certainement heureux, eux aussi, de gambader dans la nature de notre sympathique Dordogne…

The apprentices of August

La semaine dernière, nous avons eu un apprenti assidu et un plus âgé qui a réussi à s’extirper de son lit un peu plus tôt pour nous suivre dans la distribution de fourrage au troupeau 😉

Mathis, pas encore 6 ans, a adoré ses vacances et a passé une partie de ses matinées à nous suivre au milieu des animaux ou à nourrir lui-même chèvres et moutons du parc. Sacha, 13 ans, a aimé venir la veille de son départ. Il était très occupé chaque jour avec ses parents à visiter villages et châteaux, entre autre Sarlat et le château de Bonaguil.

Voici quelques photos de la distribution d’enrubanné. En été, il n’y a pas assez d’herbe dans les prés et nous devons apporter un complément. En vedette, la brebis Canaima entre les deux cabanes du parc …

Actual works on the farm

La valeur n’attend pas le nombre des années !

Avec le soleil revenu, nous sommes dans les foins. Faucher, faner pour sécher, andainer pour mettre en ligne pour finalement presser puis stocker à l’abri. Ce sont les travaux entrepris depuis hier mardi.

Avant cette période de chaleur, certaines des prairies ont été enrubannées. Le ray-grass est une plante fourragère qui se sèche mal et que nous enroulons dans du plastique pour le faire fermenter. Ce que l’on appelle “le dessert” lorsque nous le donnons aux animaux dans la ration en plus du foin séché. Ce travail là demande de la main-d’œuvre. Ian, notre plus jeune fils qui vit près de chez nous, vient aider lorsqu’il est disponible. Pour cette dernière étape du travail d’enrubannage, il était venu avec une ouvrière qui a vite compris en quoi consistait le travail. Prometteuse cette petite 😉

Discover the medieval village of Eymet

La Ferme de Lauzanac, où vous passerez vos prochaines vacances, se trouve sur la commune d’Eymet en Dordogne.

Eymet est une bastide fondée en 1270 dans un méandre de la rivière du Dropt. De cette date, elle garde de belles maisons et aussi son marché traditionnel qui a lieu chaque jeudi matin sur la place aux arcades. Rendez-vous incontournable si vous souhaitez découvrir l’ambiance particulière qui règne dans notre petite ville très prisée des anglosaxons …

Voici de nombreuses photos prises au hasard d’une balade un jour d’été. Pour vous donner l’envie d’y aller flâner comme nous le faisons parfois pour y dénicher des morceaux d’histoire en observant l’architecture, des petits recoins de verdure, ou vous asseoir au bord de la rivière où se laissent bercer les cygnes …

Pour en savoir plus avant votre arrivée sur cette bastide pittoresque et programmer vos sorties, n’hésitez pas à consulter la page EYMET du Pays de Bergerac

New destinations for Bergerac airport

Lauzanac Cottages are just 20 mn far from Bergerac airport.

Si depuis cet aéroport, il est possible de joindre de nombreuses destinations au Royaume-Uni, il est aussi possible d’aller en Belgique ou au Pays-Bas et à partir de l’été 2019, au Portugal, en Croatie au Monténégro et plus proche de nous, à Nice ou Lyon.

Il va de soi que si nous pouvons atteindre ces destinations, les habitants de ces pays peuvent bien sûr venir visiter la Dordogne très facilement. Les agences de location de voitures offrant leurs services sur place.

Pour l’anecdote, lorsque nous avons ouvert nos gîtes à la ferme il y a … goodness … 24 ans, il était fréquent que nos touristes d’Outre-Manche arrivent via l’aéroport de Bergerac avant de se rendre chez nous. Et là, à peine les bagages posés, ils racontaient tous leur stupéfaction à la descente de l’avion. Car à ce moment là, Bergerac Airport n’était qu’un petit hangar dans lequel étaient posés 3 guichets improvisés servant à enregistrer les arrivées comme les départs ! Très rapidement, l’engouement des citoyens britanniques allant grandissant pour nos maisons de pierres, ce petit hangar qui accueillait 6 vols par jour depuis le UK a fini par devenir un véritable aéroport.

Voilà comment nous en sommes arrivés à toutes ces destinations proposées. Voilà pourquoi nous sommes prêts à accueillir de nouveaux touristes souhaitant découvrir la Dordogne…

Joy of the farm during Summer time

Et voici de nouvelles photos envoyées par une sympathique famille de l’été dernier. Et oui, une de plus. Nous avons vraiment de la chance.

L’histoire se passe dans notre ferme de Lauzanac en Dordogne. Il était l’heure de nourrir le troupeau car en été, les prairies n’ont pas assez d’herbe en raison du temps sec. Les enfants et les parents qui le souhaitent embarquent sur le vieux tracteur de la ferme et nous allons donner du foin et de l’eau.

L’occasion de répondre à vos questions sur notre métier de paysan. De vous remettre en mémoire les images de la ferme de vos grands-parents et d’en parler avec les enfants.

Sur ces photos, il y a aussi la sortie en famille sur le parcours mystérieux du Château de Bridoire. A seulement 15 mn de Lauzanac. On y découvre un château médiéval agrémenté de jeux anciens et d’un espace pique-nique que vous pourrez décider sur place grâce à la boutique de produits du terroir locaux.

Merci Elizabeth, Cyril, Antoine et Louis.

Pleasure of the farm for kids and parents

A l’occasion des échanges de vœux de fin d’année, de sympathiques touristes de l’été ont envoyé de belles photos de leurs vacances à Lauzanac dont voici une sélection.

On y voit des enfants heureux d’approcher les animaux, des parents amusés de voir leurs enfants heureux et des grands-parents ravis d’avoir réuni toute la famille. Un bonheur simple et vrai que nous apprécions de vous faire partager lors de vos vacances dans notre campagne du Périgord.

Quelques explications. Les touristes qui le souhaitent peuvent nous accompagner lorsque nous allons nourrir le troupeau dans le champ au cours de l’été. Les enfants adorent faire un tour de tracteur … et les mamans aussi 😉 Au retour, plongeon dans la piscine, petite photo de famille devant le gîte puis balade à Eymet et randonnée au Lac de l’Escourou situé derrière notre colline. Il est en limite de la Dordogne et du Lot-et-Garonne.

Merci beaucoup Chantal et Patrick pour ce reportage photo et bien le bonjour à toute votre gentille famille.