Your July vacation photos

Déjà presque la mi-août. Vous profitez à fond des piscines et vous avez bien raison vu ces températures caniculaires !

Vos visites sont souvent les mêmes : marché dans les beaux villages d’Issigeac et d’Eymet, le Château de Bridoire avec d’innonbrables jeux pour petits et grands ou une randonnée dans la forêt mystérieuse, les parcours Terraventura locaux (Eymet, Lauzun, Allemans du Dropt ou Duras), la balade ludique Randoland de La Sauvetat du Dropt, le sentier pédestre sur le Lac de l’Escourou, la dégustation des vins à la Cave de Sigoulès ou la découverte de la gastronomie locale sur la place de la bastide d’Eymet.

Pour ceux qui le souhaitent et n’ont pas peur d’être dehors vers 8h du matin, il y a la découverte du troupeau de Blondes d’Aquitaine. Certains ont eu la chance de baptiser un nouveau-né. Rémo-Roger ! Premier nom choisi par une famille française en fonction de leur lieu de vie, second prénom choisi par une famille brit. Un joyeux mix pour un gros bébé pataud 😉

Et puis, tout au long de la journée, au rythme des enfants, la possibilité de nourrir les animaux les plus proches des gîtes : moutons, chèvres, cochon, chevaux, ânes et lapins …

Voilà quelques photos, dans l’attente d’en recevoir de nouvelles. Vive les vacances 😉

Beautiful colours and curious cows!

Sorry, not enough clever to translate all that in english ;-( But very interesting if you want to practice your french 😉 Go quickly to look at the pics. You will have the atmosphere of Lauzanac …

Quoi de neuf à la Ferme de Lauzanac? Ma foi, tout va bien et nous poursuivons notre route au rythme des saisons. Le grain est en cellule, les récoltes de foin et de paille sont rangées sous les hangars et le troupeau navigue d’une prairie à l’autre au gré de la maigre pousse herbeuse en sachant que bien sûr, il est nécessaire de rajouter foin et enrubanné chaque jour pour compenser la sécheresse.

Les touristes ont regagné leur pénates. Royaume-Uni et Australie pour les derniers séjours. Nous accueillons pour cette semaine de la Toussaint des girondins. Les enfants s’amusent beaucoup à nourrir les animaux les plus proches du gîte, les chèvres et Elsa la cochonne ou les ânes et Téquila la jument.

Mi septembre, nous avons pris notre petite semaine de vacances que j’appelle “Formation de mise en situation”. Je n’en dis pas plus, nous verrons cela dans un prochain article.

Place aux photos de la saison où les stars sont les vaches accompagnées de leur Marlou de mâle. Oui, bon, attention, c’est son petit nom. Employé ici au sens argotique du terme, soit mis pour un taureau rusé, malin et fort. Nom qui sonnait bien avec celui de son ancien propriétaire alors … et puis après tout, au sens ancien du mot, on n’est pas loin de la vérité. Marlou doit quand même s’occuper de plus de 40 vaches! Et bien, on peut vous dire que même à 9 ans passés – un exploit pour un taureau – il est réellement très fort et brave. Un vrai caïd ce Marlou 😉

Allez, allez, les photos … Vous allez voir que nous avons toujours un vieil engin pour nous déplacer dans les champs et que les miss à cornes s’en amusent! Comme de l’appareil photo d’ailleurs 😉 Que Marlou – encore lui – a droit à une ration de farine chaque matin lorsque nous portons le foin au troupeau. Et que Lauzanac a revêtu sa parure dorée de l’automne, et ça, on adore!

Merci pour la lecture. A bientôt les amis.

Sheep shearing under the eye of tourists

A Lauzanac, le travail de la ferme, s’il se passe non loin des gîtes, prend vite des allures d’animations champêtres. Ce fut le cas pour la tonte des moutons de cette fin du mois de mai. Toute une histoire parce que pour 2 moutons et 1 chèvre angora, il n’est pas évident de trouver un tondeur disponible.

Lorsque le tondeur est devant la porte, il faut attraper les animaux. Nous avons la chance d’avoir Thomas et Ian, nos fils, pour nous aider.
Aucun problème pour Matha, la petite chèvre angora, si contente de savoir qu’elle va être débarrasser de sa toison et qui en reste les 4 fers en l’air dans l’attente de la délivrance. On la voit sur les premières photos, une masse de laine sale et emmêlée que Ian (en jaune) n’a plus besoin de tenir. Harry, à la tête rougeaude, vient très vite chercher sa part de farine tandis que Fifille, plus sauvage, nous demande un peu plus de temps avant de l’avoir en laisse.

La tonte n’est ensuite qu’une formalité pour ce monsieur qui avait autrefois tout un troupeau. Il est surveillé par nos touristes qui sont très attentifs au tracé de la tondeuse dans ces épaisses toisons. Sam, arrivé d’Australie, nous explique qu’il s’enduit d’une graisse similaire à celle des toisons pour se protéger lorsqu’il traverse la Manche… c’est une autre histoire que nous pourrions vous raconter. Nous attendons qu’il renouvelle l’exploit pour vous en donner les détails…

Pour vous donner une idée, quelques photos prises sur le vif. Les chèvres ne sont pas visibles, excepté Matha, elles se cachent. Tandis que Célestin, le jars, en profite pour se pavaner près de nous.

tonte moutons 1 tonte moutons 2
tonte moutons 3 tonte moutons 4
tonte moutons 5 tonte moutons 6
tonte moutons 7 tonte moutons 8
tonte moutons 9 tonte moutons 11