The apprentices of August

La semaine dernière, nous avons eu un apprenti assidu et un plus âgé qui a réussi à s’extirper de son lit un peu plus tôt pour nous suivre dans la distribution de fourrage au troupeau 😉

Mathis, pas encore 6 ans, a adoré ses vacances et a passé une partie de ses matinées à nous suivre au milieu des animaux ou à nourrir lui-même chèvres et moutons du parc. Sacha, 13 ans, a aimé venir la veille de son départ. Il était très occupé chaque jour avec ses parents à visiter villages et châteaux, entre autre Sarlat et le château de Bonaguil.

Voici quelques photos de la distribution d’enrubanné. En été, il n’y a pas assez d’herbe dans les prés et nous devons apporter un complément. En vedette, la brebis Canaima entre les deux cabanes du parc …

Alexandra comes back to the place of her holidays

Quel plaisir – même si c’est bien la preuve que nous vieillissons 😉 – d’avoir reçu Alexandra, son compagnon, Lucas leur fils et leurs amis pour un retour aux sources.

Venue en 2005 avec ses parents et ses grands-parents, Alexandra tenait à revenir à la Ferme de Lauzanac pour en faire profiter son petit garçon. Ils ont eu la chance de baptiser un veau tout juste né. Peyo, le fils de Cyrène.

Voici les belles photos et le gentil commentaire qu’elle a publié sur facebook.

” Nous avons adoré notre semaine au pigeonnier.
Je suis déjà venue en 2005 avec mes parents. Séjour que j’avais adoré du haut de mes 13 ans. La proximité des animaux, la piscine, la région ..
J’ai voulu faire découvrir cet endroit à mon fils et il a adoré tout autant que moi.
Excellent séjour en famille.
Tout est à disposition, propre et bien pensé.
Isabelle et Thierry sont des hôtes discrets, gentils et de bons conseils. Il partage avec passion leur quotidien à la ferme.
Nous avons pu participé aux soins des animaux, allez sur le tracteur et nous avons même pu voir un veau tout juste né que nous avons nommé Peyo.
Merci à eux pour tout ces beaux moments
Nous recommandons les yeux fermés le gîte Lauzanac.”

In Spring, let’s get rid of their wool!

Quand il commence à faire chaud, les bêtes à laine ont bien besoin d’une coupe pour faire tomber leur épaisse toison. Surtout Matha, la rigolote chèvre angora que l’on doit tondre deux fois par an.

Cette année, comme souvent, nous étions accompagnés par les touristes de Pâques. Nos fidèles depuis 19 ans, qui ont accepté gaiement de nous aider à attraper la petite dernière du troupeau, Canaima la brebis. Pas simple dans ce petit talus … mon genou s’en souvient encore ! Mais avec Charles le rugbyman, sa course a été vite stoppée et nous avons pu lui enlever son épais manteau. Matha, elle, se laisse attraper facilement. Parce qu’elle était habituée à voir de nombreux touristes dans la Ferme du Chaudron Magique où elle vivait et parce qu’elle est très contente de se faire enlever ses dreadlocks 😉 Au moins pouvons-nous apprécier ensuite ses beaux yeux bleu-vert !

A la tondeuse, Thierry pour Matha la rasta et Sylvain, l’ami tondeur, pour Canaima. Le bébé de cette dernière n’a pas encore l’honneur de la tonte. Margarita, c’est son nom de baptême – merci Alix de nous faire visiter le Venezuela en baptisant nos animaux cette année – est trop jeune. Elle n’était pas loin des opérations, très inquiète de voir sa mère aux mains de tant de monde.

Merci Flora et Mika pour ces belles photos.

Rescuing a migratory bird

Surprise en commençant la journée du 26 avril, la découverte d’un bel oiseau du côté de la ferme. Un bel oiseau effarouché qui n’était pas capable de s’envoler.

J’ai de suite compris qu’il s’agissait d’un grèbe huppé – merci le jeu des 7 familles “oiseaux” de mon enfance – et, munie de gants épais en raison de son long bec acéré, je l’ai transporté dans une cage à lapin. Non pas pour le maintenir captif mais pour tenter de le sauver.

Après l’avoir examiné avec Thierry, nous savions que les pattes n’étaient pas abimées. Durant 6 jours, nous l’avons abreuvé et nourri de poissons frais. Achetés en superette ou ramenés par nos touristes pêcheurs du moment. Une aubaine, merci les garçons !

Aujourd’hui mercredi 1er mai, Greby – c’est ainsi que je l’ai baptisé – se déplace beaucoup plus facilement dans sa cage et paraît impatient de reprendre le cours de sa vie. Il devait être simplement très fatigué. Peut-être était-il en cours de migration? Comment le savoir?

Quoiqu’il en soit, nous sommes tout près du Lac de l’Escourou où se trouvent de nombreux oiseaux de son espèce. C’est donc tout naturellement que nous l’avons remis en liberté au bord de l’eau.

Il est sorti très vite de la petite cage dans laquelle nous l’avons transporté puis a plongé aussitôt pour ressortir 30m plus loin. Nous nous sommes observés car il est resté un moment au même endroit. Je suis sûre que le contact de l’eau lui manquait beaucoup. Peut-être a-t-il remercié à sa façon ? Peu importe, nous sommes contents de l’avoir sauvé.

 

Rook, knight, bishop, queen … the guest is King !

At Lauzanac Farmhouse Cottages, as much as possible, the guest is king. We try to respond to his requests.

For the next stay, the family who will settle in Les Chênes Cottage would like to find a chess game. The mother wrote us that her dad and her son enjoy to play together. Even if her young boy is only 6, “he is already very fanatic in trying to beat his grand pa“!

Wish realized, the chess game will be in the cottage at their arrival. The proof …

Joy of the farm during Summer time

Et voici de nouvelles photos envoyées par une sympathique famille de l’été dernier. Et oui, une de plus. Nous avons vraiment de la chance.

L’histoire se passe dans notre ferme de Lauzanac en Dordogne. Il était l’heure de nourrir le troupeau car en été, les prairies n’ont pas assez d’herbe en raison du temps sec. Les enfants et les parents qui le souhaitent embarquent sur le vieux tracteur de la ferme et nous allons donner du foin et de l’eau.

L’occasion de répondre à vos questions sur notre métier de paysan. De vous remettre en mémoire les images de la ferme de vos grands-parents et d’en parler avec les enfants.

Sur ces photos, il y a aussi la sortie en famille sur le parcours mystérieux du Château de Bridoire. A seulement 15 mn de Lauzanac. On y découvre un château médiéval agrémenté de jeux anciens et d’un espace pique-nique que vous pourrez décider sur place grâce à la boutique de produits du terroir locaux.

Merci Elizabeth, Cyril, Antoine et Louis.

Rope adventure park for kids and parents


Durant votre séjour dans un des Gîtes à la Ferme de Lauzanac, vous pourrez faire du sport tout en vous amusant grâce au nouveau Parc Accrobranche situé sur la commune de Ste Colombe de Duras à 20 min de votre lieu de vacances.

Des parcours fous et incroyables

Lac, prairie, forêt sur 9 hectares vous attendent pour une journée à la fois ludique, sportive et conviviale.
Petits ou grands, sportifs ou non, progressez en toute sécurité.

Accessible à partir de 3 ans, vous évoluerez entre les arbres sur 11 parcours composés de 140 ateliers (pont de singe, toboggan, skate…) dont 2 tyroliennes au dessus du lac. Prévoir environ 3h d’activités.

L’encadrement est assuré par des opérateurs qui ont suivi le stage de formation d’opérateur de parcours acrobatique en hauteur pour vous accompagner en toute confiance.

Une buvette/snack ainsi qu’une aire de jeux pour enfants sont disponibles.

En attendant d’aller nous entraîner nous-mêmes sur place, voici quelques photos alléchantes du club photo Objectif Duras que nous remercions pour l’autorisation d’utilisation. Quant au site de l’accrobranche 47, vous pouvez le voir en détail sur Des-chênes-toi Aventure.

Roam our country roads on e-bikes

Nous sommes au beau milieu de l’hiver et pourtant, à Lauzanac, depuis l’étable où les vaches sont à l’abri du mauvais temps, nous commençons à entendre quelques gazouillis annonciateurs des beaux jours.

Et donc, pour vous permettre de faire le programme de vos prochaines vacances d’été, nous voulions vous suggérer aujourd’hui de penser à sillonner nos belles routes de campagnes à vélo. Car aucun doute, vous dépenser quelques heures par jour est bien dans votre liste des bonnes résolutions de ce début d’année 🙂

Rassurez-vous, loin de nous l’idée de vous malmener en vous imposant un rythme de vacances effréné. Simplement, sachez que vous trouverez des bicyclettes disponibles sur place. A partager entre les deux gîtes. Rien de très élaboré, plutôt des vélos vintages que Thierry rafistole patiemment chaque saison. Ils permettent aux touristes qui le souhaitent de partir en balade ou simplement d’aller chercher, le matin à la fraîche, les croissants et chocolatines du petit déjeuner en famille.

Photo et vélos de Chris et Lo au Lac de l’Escourou, derrière la colline de Lauzanac. Merci les amis.

Mais, si vous voulez rallonger les balades sans trop vous fatiguer – au diable les bonnes résolutions, c’est les vacances quand même! – il est possible de louer des vélos électriques à Eymet. Vélos de couleurs vives que l’on repère très vite dans la campagne. La boutique de location-vente est tenue par des Américains. Elle est située dans une rue commerçante de la bastide. Pour tout savoir, cliquez sur GOODTURNCYCLES et si vous n’avez encore jamais testé de vélo électrique, c’est sur e-bikes qu’il faut cliquer.

Ci-dessous, photos des vélos électriques de Goodturncycles.

Your holidays to the discovery of the breeding

La Ferme de Lauzanac n’est absolument pas une ferme pédagogique. Simplement, vous pouvez avec vos enfants nourrir les animaux qui sont à proximité des gîtes et, si cela vous fait plaisir et suivant le travail que nous avons en cours, nous suivre pour nourrir le troupeau de Blondes d’Aquitaine.

L’été n’est pas fini mais voici quelques photos de ces excursions en tracteur. L’occasion de vous expliquer notre métier et de répondre à vos questions. Mais aussi de voir le plaisir que prennent vos enfants à approcher les animaux.

Pour commencer, nous sommes en juin avec Brian qui s’amuse comme un enfant à nourrir les ânes 😉 et puis Choupinette qui s’est fait une amie anglaise, la timide Helia. En résumé, la vie simple de journées passées à la campagne.