Courte semaine du 7 au 13 juillet

Pour permettre à de futurs touristes de trouver un hébergement la veille de leur mariage, la semaine du 7 au 13 juillet est écourtée puisque du samedi au vendredi. Le tarif l’est aussi. Les lits sont faits à l’arrivée et les serviettes de toilette sont fournies.

Très Bonne Année à tous

Bientôt la fin de l’année et avec elle les festivités qui permettent de réunir familles et amis. Nous espérons que vous passerez tous de Très Bonnes Fêtes. Et nous vous souhaitons tout ce dont vous rêvez pour 2018. La santé – primordiale – le bonheur, la joie et la sérénité.

Merci de votre visite passée ou à bientôt pour votre visite future. Amicalement, Isabelle et Thierry.

 

Les 4 saisons de Lauzanac en vidéo

Les nombreuses photos de la photothèque nous ont permis de réaliser cette vidéo de 3mn. Elle vous montre Lauzanac sur une année complète et reflète les centres d’intérêts des nombreux photographes qui ont contribué à sa création qu’ils soient touristes, membres de la famille ou amis.

Merci à tous et à bientôt à Lauzanac en Dordogne.

Meuh … rveilleux automne ;-)

Quoi de neuf à la Ferme de Lauzanac? Ma foi, tout va bien et nous poursuivons notre route au rythme des saisons. Le grain est en cellule, les récoltes de foin et de paille sont rangées sous les hangars et le troupeau navigue d’une prairie à l’autre au gré de la maigre pousse herbeuse en sachant que bien sûr, il est nécessaire de rajouter foin et enrubanné chaque jour pour compenser la sécheresse.

Les touristes ont regagné leur pénates. Royaume-Uni et Australie pour les derniers séjours. Nous accueillons pour cette semaine de la Toussaint des girondins. Les enfants s’amusent beaucoup à nourrir les animaux les plus proches du gîte, les chèvres et Elsa la cochonne ou les ânes et Téquila la jument.

Mi septembre, nous avons pris notre petite semaine de vacances que j’appelle « Formation de mise en situation ». Je n’en dis pas plus, nous verrons cela dans un prochain article.

Place aux photos de la saison où les stars sont les vaches accompagnées de leur Marlou de mâle. Oui, bon, attention, c’est son petit nom. Employé ici au sens argotique du terme, soit mis pour un taureau rusé, malin et fort. Nom qui sonnait bien avec celui de son ancien propriétaire alors … et puis après tout, au sens ancien du mot, on n’est pas loin de la vérité. Marlou doit quand même s’occuper de plus de 40 vaches! Et bien, on peut vous dire que même à 9 ans passés – un exploit pour un taureau – il est réellement très fort et brave. Un vrai caïd ce Marlou 😉

Allez, allez, les photos … Vous allez voir que nous avons toujours un vieil engin pour nous déplacer dans les champs et que les miss à cornes s’en amusent! Comme de l’appareil photo d’ailleurs 😉 Que Marlou – encore lui – a droit à une ration de farine chaque matin lorsque nous portons le foin au troupeau. Et que Lauzanac a revêtu sa parure dorée de l’automne, et ça, on adore!

Merci pour la lecture. A bientôt les amis.

Vu pour vous, le mapping au Château de Duras

L’été touche à sa fin. Nous n’avions pas encore eu l’occasion d’aller voir le nouveau et inédit Mapping sur le Château de Duras. Pour notre petit milieu rural, ce spectacle de son et lumière en 4 D sur le château est innovateur et très apprécié. Voici l’annonce officielle:

« Cette fresque lumineuse est une projection géante qui durant plusieurs séquences va redonner vie à la pierre, sur la façade de l’emblématique Château des Ducs. L’Histoire renaît ainsi dans un bal de couleurs et de reliefs qui animeront le site pour célébrer l’anniversaire du vignoble et raviver l’éternité du monument en retraçant son histoire.

Le rendez-vous est donné le soir, tout l’été les mardis 22h15, jeudis 23h et dimanches 22h15 du jeudi 6 juillet 2017 au jeudi 31 août. C’est gratuit. »

Une très belle mise en valeur de cet imposant château. Le spectacle a été créé par la municipalité et les viticulteurs de l’appellation qui fêtent cette année les 80 ans des Côtes de Duras.

A seulement 15 minutes des Gîtes de Lauzanac. A jumeler au gré de vos envies avec le marché gourmand du jeudi soir.

De 3 à 4 étoiles pour les Gîtes de Lauzanac

Parmi le choix des classements ou des labels, nous avons opté pour le classement préfectoral qui se traduit par des étoiles. Obligatoire tous les 5 ans, ce classement vient d’être effectué pour les deux gîtes de la Ferme de Lauzanac. Et, sonnez trompettes, nous passons largement de 3 étoiles à 4.
Nous considérons cette visite comme une obligation administrative. Elle peut, certes, conforter les futurs touristes dans leur choix mais ne changera en rien notre façon simple d’accueillir et surtout pas le tarif.

Ce changement d’étoiles vient avec une petite modification apportée à notre site. Un nouveau bandeau que l’on doit à un de nos sympathiques touristes venu l’année dernière avec un drone. Approuvé par Christophe notre webmaster et Laurence son épouse, le voilà officiellement lancé via les réseaux sociaux. N’hésitez pas à donner votre avis.

Pour les décisions de classement du Pigeonnier et des Chênes, cliquez sur les documents ci-après: M 17255 DECISION CLASSEMENT PIGEONNIER et M 17256 DECISION CLASSEMENT CHENES.

Vos vacances à la découverte de l’élevage

La Ferme de Lauzanac n’est absolument pas une ferme pédagogique. Simplement, vous pouvez avec vos enfants nourrir les animaux qui sont à proximité des gîtes et, si cela vous fait plaisir et suivant le travail que nous avons en cours, nous suivre pour nourrir le troupeau de Blondes d’Aquitaine.

L’été n’est pas fini mais voici quelques photos de ces excursions en tracteur. L’occasion de vous expliquer notre métier et de répondre à vos questions. Mais aussi de voir le plaisir que prennent vos enfants à approcher les animaux.

Pour commencer, nous sommes en juin avec Brian qui s’amuse comme un enfant à nourrir les ânes 😉 et puis Choupinette qui s’est fait une amie anglaise, la timide Helia. En résumé, la vie simple de journées passées à la campagne.

Les moissons de feu!

Aujourd’hui, nous avons moissonné le triticale. C’est une céréale hybride entre le blé et le seigle. On garde le grain en cellules qui servira à faire de la farine pour les animaux et la paille est pressée en boules rondes. Elle sera utilisée comme litière dans les granges durant les mois d’hiver.

La photo n’est pas la nôtre. Elle est de Julien, beau-frère de Ian (notre plus jeune fils). Il est chauffeur routier pour une coopérative agricole. Il allait chercher le caisson de grain pour l’acheminer vers la coopérative.

Tout ça pour confirmer à ceux qui nous disent souvent que l’on ne fait plus attention à la beauté du paysage ou, comme ici, à la magie d’un coucher de soleil parce que l’on y vit tous les jours que non pas du tout, nous savons, nous aussi, apprécier ces fabuleux instants offerts par la nature.

Merci Julien de nous offrir cette incroyable photo.

Eymet, étape 11 du Tour de France

Un bel événement pour notre petite ville d’Eymet qui accueillait le départ de la 11ème étape du Tour de France. Un monde incroyable. Des gens venus du monde entier. Nous avons croisé des Mexicains sur leur vélo et nos touristes Britanniques et Français se sont bien sûr rendus sur la ligne de départ.

Voici quelques captures d’écran ou photos glanées sur Le site officiel du Tour de France et d’autres empruntées à Annick Le Naour, membre du club photo Objectif Duras.

On félicite les bénévoles du Pays d’Eymet qui ont donné beaucoup de leur temps pour décorer la ville. Un petit clin d’œil aussi au nouveau salon de thé ROSES, vintage tearoom pour sa créativité qui vous mettra en appétit.

Cette étape, ce sont également des vidéos faîtes pour l’occasion. Elles vous donneront une idée de ce qui vous attend sur le territoire du Pays d’Eymet si vous venez visiter nos meublés de tourisme à Lauzanac.

Le temps de se dévêtir…

Pour Toupie et Matha, les beaux jours annoncent l’enlèvement de leur épais manteau de laine.

Pour Matha, petite chèvre angora, il est d’ailleurs nécessaire de la tondre deux fois dans l’année. Et elle adore ça. On ne sait pas si c’est le fait d’être libérée de son épaisse toison ou si elle apprécie les gratouillis de la tondeuse. Toujours est il qu’elle se laisse très facilement manipulée ce qui n’est pas le cas de Toupie, la brebis que nous avons dû galoper pendant de longues minutes! Nos touristes du Pigeonnier, qui trouvaient ça amusant, ont proposé leur aide. Ce qui fut une très bonne idée parce que Brian, ancien rugbyman d’une équipe galloise, n’a pas hésité à la plaquer solidement au sol. Pas de photo de l’exploit bien sûr, nous étions tous en pleine action!

En tout cas, merci beaucoup Brian et Carol de vous être prêtés au jeu de la course poursuite. Cet exercice physique fut du coup très divertissant. Merci aussi à notre ami Sylvain qui vient chaque année tout exprès avec son matériel de tondeur professionnel. Grâce à ses conseils, Thierry sera un jour aussi doué que les tondeurs du bush australien … bien que pour l’heure, nos deux laineux aient quelques vagues sur le dos 😉

La docile petite Matha.

Le plaisir d’être gratouillée

Brian et Carol à la rescousse pour Toupie!