Quelques photos des vacances de juillet

Déjà presque la mi-août. Vous profitez à fond des piscines et vous avez bien raison vu ces températures caniculaires !

Vos visites sont souvent les mêmes : marché dans les beaux villages d’Issigeac et d’Eymet, le Château de Bridoire avec d’innonbrables jeux pour petits et grands ou une randonnée dans la forêt mystérieuse, les parcours Terraventura locaux (Eymet, Lauzun, Allemans du Dropt ou Duras), la balade ludique Randoland de La Sauvetat du Dropt, le sentier pédestre sur le Lac de l’Escourou, la dégustation des vins à la Cave de Sigoulès ou la découverte de la gastronomie locale sur la place de la bastide d’Eymet.

Pour ceux qui le souhaitent et n’ont pas peur d’être dehors vers 8h du matin, il y a la découverte du troupeau de Blondes d’Aquitaine. Certains ont eu la chance de baptiser un nouveau-né. Rémo-Roger ! Premier nom choisi par une famille française en fonction de leur lieu de vie, second prénom choisi par une famille brit. Un joyeux mix pour un gros bébé pataud 😉

Et puis, tout au long de la journée, au rythme des enfants, la possibilité de nourrir les animaux les plus proches des gîtes : moutons, chèvres, cochon, chevaux, ânes et lapins …

Voilà quelques photos, dans l’attente d’en recevoir de nouvelles. Vive les vacances 😉

Année COVID, année de découverte du slow tourisme …

Le plaisir de côtoyer les animaux de la ferme.

Une expérience de 25 ans à remettre en question !

« Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. »

Merci Monsieur Nicolas Boileau pour cette citation qui prend autant de sens en cette année si particulière !

Nous louons nos gîtes depuis plus de 25 ans. Cela représente quand même une certaine expérience … en tout cas, de très jeunes hôtes, nous sommes maintenant devenus des hôtes d’un âge respectable 😉

Et bien en cette année 2020, celle de la fameuse COVID-19 – et oui, il paraît qu’elle est du genre féminin finalement ! – toute l’expérience que nous avions acquise en tant qu’hébergeurs est à remettre en question. Rien de dramatique ou de désagréable, rassurez-vous chers touristes ou lecteurs de passage. Simplement, nous accueillons cette année des visiteurs qui n’avaient aucunement l’habitude de passer leurs vacances en gîtes ce qui entraîne des réactions inattendues ou des attentes nouvelles pour nous.

Explication

Suite au long confinement, les familles dispersées ont décidé de se retrouver pour une semaine dans un hébergement pouvant tous les accueillir. Composées des grands-parents, enfants et petits-enfants, ces familles vivent aux 4 coins de la France. Le gîte est le pied-à-terre qui les rassemble. La piscine privée est une priorité pour que petits et grands puissent partager du bon temps sans avoir à chercher des animations plus éloignées qui seraient onéreuses ou sanitairement pas aussi sécurisées.

Ce qui nous surprend : un seul des couples a pris l’initiative de chercher et louer la maison. La grand-mère souvent. Quand le groupe se retrouve, ils sont très surpris de trouver les lits faits. La moitié d’entres eux ont porté leurs draps ! Ils n’ont donc pas consulté le site !

Il y a aussi la grande surprise d’une piscine et d’un jardin réellement privés. Mais alors, vous n’avez plus aucune inquiétude vis-à-vis du méchant virus ?…

Ensuite, ces réservations ont été faîtes en dernières minutes lorsque les mesures gouvernementales se sont assouplies donnant la possibilité de partir en vacances même à plus de 100 km du domicile. Nous n’avons donc pris aucun acompte. Du coup, nos touristes inquiets voire stressés parce qu’habitués à louer dans des structures plus importantes aux règlements stricts : mobil-homes en campings ou hôtels en France ou à l’étranger souhaitent régler le séjour dès l’arrivée. Ils sont extrêmement surpris lorsque nous leur proposons de s’installer d’abord et de profiter des lieux. Ils ont une semaine pour s’acquitter de leur dette et nous aurons l’occasion de nous croiser puisque nous habitons sur place de toute façon. Rien ne presse.

Et puis enfin, il y a les réflexions sympathiques. « Qu’est-ce que c’est grand ! ». « Le gîte ne manque vraiment pas d’équipement ! ». « Bravo pour les installations et la déco … ». « Les enfants sont aux anges avec les animaux ! ». « Et cette piscine rien que pour nous, c’est top ! ».

La découverte du slow tourisme

Bref, une année inédite qui donne l’occasion de faire découvrir un autre style de séjour. Celui du slow tourisme qui permet de découvrir des paysages tout en prenant son temps, de s’imprégner de la nature, de privilégier les rencontres et de savourer les plaisirs de la table.

Vous êtes nombreux à réaliser qu’il n’est pas nécessaire de partir loin pour passer de bonnes vacances. Le calme et la privauté de la location, la joie de vos enfants qui s’amusent tant dans la piscine et qui peuvent approcher les animaux de la ferme quand ils le souhaitent, les sorties sur les marchés alentours, les balades sur les nombreux chemins de randonnée ou dans les petits villages, la gastronomie locale, autant de plaisirs simples que vous appréciez particulièrement cette année.

Finalement, si vous êtes contents, nous le sommes aussi bien sûr. C’est un plaisir de vous voir aussi agréablement surpris et c’est aussi une récompense que nous apprécions grandement. Merci de votre visite !

 

 

 

Le temps passe … pour nous et le Pont Roman

Drôle de titre ! Un petit clin d’œil pour que vous puissiez nous reconnaître si vous nous croisez en passant par la Dordogne ! Les copains ne sont pas tendres et ont tendance à dire que nous devrions actualiser la photo de nos trombines. Voilà qui est fait ! Et qui plus est, en pied !

Photo d’octobre 2019, prise lors d’une sortie avec des amis bretons, avec à l’arrière ce bel ouvrage qu’est le Pont Roman de La Sauvetat du Dropt situé à 3 km des Gîtes de Lauzanac.

La restauration vient de se terminer. Il fait très neuf, c’est vrai, mais il se patinera avec le temps et surtout, ce chef-d’œuvre qui date des XII° et XIII° siècle est sauvé. Vous pourrez y aller flâner. Les explications sur son histoire comme celle du village sont disponibles dans la cabane info. Mais si vous souhaitez une visite détaillée avec l’accent local, je me ferais un plaisir de vous guider !

Les apprentis du mois d’août

La semaine dernière, nous avons eu un apprenti assidu et un plus âgé qui a réussi à s’extirper de son lit un peu plus tôt pour nous suivre dans la distribution de fourrage au troupeau 😉

Mathis, pas encore 6 ans, a adoré ses vacances et a passé une partie de ses matinées à nous suivre au milieu des animaux ou à nourrir lui-même chèvres et moutons du parc. Sacha, 13 ans, a aimé venir la veille de son départ. Il était très occupé chaque jour avec ses parents à visiter villages et châteaux, entre autre Sarlat et le château de Bonaguil.

Voici quelques photos de la distribution d’enrubanné. En été, il n’y a pas assez d’herbe dans les prés et nous devons apporter un complément. En vedette, la brebis Canaima entre les deux cabanes du parc …

Nouvelles destinations pour l’aéroport de Bergerac

Les Gîtes de Lauzanac situés sur la commune d’Eymet en Dordogne sont à seulement 20 mn de l’aéroport de Bergerac.

Si depuis cet aéroport, il est possible de joindre de nombreuses destinations au Royaume-Uni, il est aussi possible d’aller en Belgique ou au Pays-Bas et à partir de l’été 2019, au Portugal, en Croatie au Monténégro et plus proche de nous, à Nice ou Lyon.

Il va de soi que si nous pouvons atteindre ces destinations, les habitants de ces pays peuvent bien sûr venir visiter la Dordogne très facilement. Les agences de location de voitures offrant leurs services sur place.

Pour l’anecdote, lorsque nous avons ouvert nos gîtes à la ferme il y a … goodness … 24 ans, il était fréquent que nos touristes d’Outre-Manche arrivent via l’aéroport de Bergerac avant de se rendre chez nous. Et là, à peine les bagages posés, ils racontaient tous leur stupéfaction à la descente de l’avion. Car à ce moment là, Bergerac Airport n’était qu’un petit hangar dans lequel étaient posés 3 guichets improvisés servant à enregistrer les arrivées comme les départs ! Très rapidement, l’engouement des citoyens britanniques allant grandissant pour nos maisons de pierres, ce petit hangar qui accueillait 6 vols par jour depuis le UK a fini par devenir un véritable aéroport.

Voilà comment nous en sommes arrivés à toutes ces destinations proposées. Voilà pourquoi nous sommes prêts à accueillir de nouveaux touristes souhaitant découvrir la Dordogne…

Les joies de la ferme au cours de l’été

Et voici de nouvelles photos envoyées par une sympathique famille de l’été dernier. Et oui, une de plus. Nous avons vraiment de la chance.

L’histoire se passe dans notre ferme de Lauzanac en Dordogne. Il était l’heure de nourrir le troupeau car en été, les prairies n’ont pas assez d’herbe en raison du temps sec. Les enfants et les parents qui le souhaitent embarquent sur le vieux tracteur de la ferme et nous allons donner du foin et de l’eau.

L’occasion de répondre à vos questions sur notre métier de paysan. De vous remettre en mémoire les images de la ferme de vos grands-parents et d’en parler avec les enfants.

Sur ces photos, il y a aussi la sortie en famille sur le parcours mystérieux du Château de Bridoire. A seulement 15 mn de Lauzanac. On y découvre un château médiéval agrémenté de jeux anciens et d’un espace pique-nique que vous pourrez décider sur place grâce à la boutique de produits du terroir locaux.

Merci Elizabeth, Cyril, Antoine et Louis.