Les 4 saisons de Lauzanac en vidéo

Les nombreuses photos de la photothèque nous ont permis de réaliser cette vidéo de 3mn. Elle vous montre Lauzanac sur une année complète et reflète les centres d’intérêts des nombreux photographes qui ont contribué à sa création qu’ils soient touristes, membres de la famille ou amis.

Merci à tous et à bientôt à Lauzanac en Dordogne.

Les moissons de feu!

Aujourd’hui, nous avons moissonné le triticale. C’est une céréale hybride entre le blé et le seigle. On garde le grain en cellules qui servira à faire de la farine pour les animaux et la paille est pressée en boules rondes. Elle sera utilisée comme litière dans les granges durant les mois d’hiver.

La photo n’est pas la nôtre. Elle est de Julien, beau-frère de Ian (notre plus jeune fils). Il est chauffeur routier pour une coopérative agricole. Il allait chercher le caisson de grain pour l’acheminer vers la coopérative.

Tout ça pour confirmer à ceux qui nous disent souvent que l’on ne fait plus attention à la beauté du paysage ou, comme ici, à la magie d’un coucher de soleil parce que l’on y vit tous les jours que non pas du tout, nous savons, nous aussi, apprécier ces fabuleux instants offerts par la nature.

Merci Julien de nous offrir cette incroyable photo.

1er avril bucolique au jardin

Le printemps est vraiment ma saison préférée avec ces différents verts et ces différents bleus, ces changements de lumière suivant la course et l’étoffe des gros nuages, ces fleurs aux teintes vives qui apparaissent ici et là. On nous dit quelque fois que nous oublions d’admirer le paysage qui nous entoure parce que nous y vivons tous les jours. Que nenni! C’est un plaisir quotidien dont nous souhaitons vous faire profiter.
En plus du paysage, il y a les habitants permanents de Lauzanac. Ceux qui se réjouissent de l’arrivée des touristes parce qu’ils auront des caresses et des friandises.

Quelques menus travaux autour des gîtes avant la saison

Parce que le temps passe et avant que les choses ne soient trop dégradées, nous essayons de renouveler, de modifier ou de remplacer ce qui doit l’être. Cette année, ce sont les clôtures des deux gîtes que nous avons revisitées. Elles sont maintenant plus hautes pour que Peter – l’âne aux grandes oreilles et aux interminables pattes – évite de passer la tête par dessus pour grignoter les arbustes.

C’est aussi un remaniement de la toiture du pool-house et un nouveau mur en bois contre la piscine du Gîte des Chênes. Ian (notre fils cadet) et Thierry ont fait le travail. Pour le mur, ils ont gardé le haut qui était correct et d’un beau gris. Quant aux nouvelles planches, actuellement presque jaunes, nous attendrons qu’elles soient bien sèches avant de les protéger avec certainement du lait de chaux pour une solution non polluante.
De l’autre côté du mur, c’est la partie ferme, un hangar où l’on stocke le foin en prévision de l’hiver. A cette saison-ci, il est presque vide. Il sera plein fin juin. Le foin dégagera une bonne odeur d’herbe séchée au soleil. Idéal pour les après-midis de sieste au bord de la piscine!

Les preuves en images. Et puis après, ce sera à constater sur place.