Le temps passe … pour nous et le Pont Roman

Drôle de titre ! Un petit clin d’œil pour que vous puissiez nous reconnaître si vous nous croisez en passant par la Dordogne ! Les copains ne sont pas tendres et ont tendance à dire que nous devrions actualiser la photo de nos trombines. Voilà qui est fait ! Et qui plus est, en pied !

Photo d’octobre 2019, prise lors d’une sortie avec des amis bretons, avec à l’arrière ce bel ouvrage qu’est le Pont Roman de La Sauvetat du Dropt situé à 3 km des Gîtes de Lauzanac.

La restauration vient de se terminer. Il fait très neuf, c’est vrai, mais il se patinera avec le temps et surtout, ce chef-d’œuvre qui date des XII° et XIII° siècle est sauvé. Vous pourrez y aller flâner. Les explications sur son histoire comme celle du village sont disponibles dans la cabane info. Mais si vous souhaitez une visite détaillée avec l’accent local, je me ferais un plaisir de vous guider !

Les apprentis du mois d’août

La semaine dernière, nous avons eu un apprenti assidu et un plus âgé qui a réussi à s’extirper de son lit un peu plus tôt pour nous suivre dans la distribution de fourrage au troupeau 😉

Mathis, pas encore 6 ans, a adoré ses vacances et a passé une partie de ses matinées à nous suivre au milieu des animaux ou à nourrir lui-même chèvres et moutons du parc. Sacha, 13 ans, a aimé venir la veille de son départ. Il était très occupé chaque jour avec ses parents à visiter villages et châteaux, entre autre Sarlat et le château de Bonaguil.

Voici quelques photos de la distribution d’enrubanné. En été, il n’y a pas assez d’herbe dans les prés et nous devons apporter un complément. En vedette, la brebis Canaima entre les deux cabanes du parc …

Alexandra revient sur les lieux de ses vacances d’enfant

Quel plaisir – même si c’est bien la preuve que nous vieillissons 😉 – d’avoir reçu Alexandra, son compagnon, Lucas leur fils et leurs amis pour un retour aux sources.

Venue en 2005 avec ses parents et ses grands-parents, Alexandra tenait à revenir à la Ferme de Lauzanac pour en faire profiter son petit garçon. Ils ont eu la chance de baptiser un veau tout juste né. Peyo, le fils de Cyrène.

Voici les belles photos et le gentil commentaire qu’elle a publié sur facebook.

 » Nous avons adoré notre semaine au pigeonnier.
Je suis déjà venue en 2005 avec mes parents. Séjour que j’avais adoré du haut de mes 13 ans. La proximité des animaux, la piscine, la région ..
J’ai voulu faire découvrir cet endroit à mon fils et il a adoré tout autant que moi.
Excellent séjour en famille.
Tout est à disposition, propre et bien pensé.
Isabelle et Thierry sont des hôtes discrets, gentils et de bons conseils. Il partage avec passion leur quotidien à la ferme.
Nous avons pu participé aux soins des animaux, allez sur le tracteur et nous avons même pu voir un veau tout juste né que nous avons nommé Peyo.
Merci à eux pour tout ces beaux moments
Nous recommandons les yeux fermés le gîte Lauzanac. »

Travaux du moment à la Ferme de Lauzanac

La valeur n’attend pas le nombre des années !

Avec le soleil revenu, nous sommes dans les foins. Faucher, faner pour sécher, andainer pour mettre en ligne pour finalement presser puis stocker à l’abri. Ce sont les travaux entrepris depuis hier mardi.

Avant cette période de chaleur, certaines des prairies ont été enrubannées. Le ray-grass est une plante fourragère qui se sèche mal et que nous enroulons dans du plastique pour le faire fermenter. Ce que l’on appelle « le dessert » lorsque nous le donnons aux animaux dans la ration en plus du foin séché. Ce travail là demande de la main-d’œuvre. Ian, notre plus jeune fils qui vit près de chez nous, vient aider lorsqu’il est disponible. Pour cette dernière étape du travail d’enrubannage, il était venu avec une ouvrière qui a vite compris en quoi consistait le travail. Prometteuse cette petite 😉

Vacances de Pâques pour une petite campagnarde

La petite Maddie n’est pas de la campagne, pas tout à fait. Mais elle a passé beaucoup de temps avec sa grande famille auprès des animaux de la ferme qu’elle a adoré. La preuve en images grâce à Flora, sa maman.

Merci à vous tous d’être aussi fidèles puisque vous venez chaque année à Lauzanac depuis 19 ans !

Sauvetage d’un grèbe huppé

Surprise en commençant la journée du 26 avril, la découverte d’un bel oiseau du côté de la ferme. Un bel oiseau effarouché qui n’était pas capable de s’envoler.

J’ai de suite compris qu’il s’agissait d’un grèbe huppé – merci le jeu des 7 familles « oiseaux » de mon enfance – et, munie de gants épais en raison de son long bec acéré, je l’ai transporté dans une cage à lapin. Non pas pour le maintenir captif mais pour tenter de le sauver.

Après l’avoir examiné avec Thierry, nous savions que les pattes n’étaient pas abimées. Durant 6 jours, nous l’avons abreuvé et nourri de poissons frais. Achetés en superette ou ramenés par nos touristes pêcheurs du moment. Une aubaine, merci les garçons !

Aujourd’hui mercredi 1er mai, Greby – c’est ainsi que je l’ai baptisé – se déplace beaucoup plus facilement dans sa cage et paraît impatient de reprendre le cours de sa vie. Il devait être simplement très fatigué. Peut-être était-il en cours de migration? Comment le savoir?

Quoiqu’il en soit, nous sommes tout près du Lac de l’Escourou où se trouvent de nombreux oiseaux de son espèce. C’est donc tout naturellement que nous l’avons remis en liberté au bord de l’eau.

Il est sorti très vite de la petite cage dans laquelle nous l’avons transporté puis a plongé aussitôt pour ressortir 30m plus loin. Nous nous sommes observés car il est resté un moment au même endroit. Je suis sûre que le contact de l’eau lui manquait beaucoup. Peut-être a-t-il remercié à sa façon ? Peu importe, nous sommes contents de l’avoir sauvé.

 

Découvrir la bastide d’Eymet

La Ferme de Lauzanac, où vous passerez vos prochaines vacances, se trouve sur la commune d’Eymet en Dordogne.

Eymet est une bastide fondée en 1270 dans un méandre de la rivière du Dropt. De cette date, elle garde de belles maisons et aussi son marché traditionnel qui a lieu chaque jeudi matin sur la place aux arcades. Rendez-vous incontournable si vous souhaitez découvrir l’ambiance particulière qui règne dans notre petite ville très prisée des anglosaxons …

Voici de nombreuses photos prises au hasard d’une balade un jour d’été. Pour vous donner l’envie d’y aller flâner comme nous le faisons parfois pour y dénicher des morceaux d’histoire en observant l’architecture, des petits recoins de verdure, ou vous asseoir au bord de la rivière où se laissent bercer les cygnes …

Pour en savoir plus avant votre arrivée sur cette bastide pittoresque et programmer vos sorties, n’hésitez pas à consulter la page EYMET du Pays de Bergerac

Nouvelles destinations pour l’aéroport de Bergerac

Les Gîtes de Lauzanac situés sur la commune d’Eymet en Dordogne sont à seulement 20 mn de l’aéroport de Bergerac.

Si depuis cet aéroport, il est possible de joindre de nombreuses destinations au Royaume-Uni, il est aussi possible d’aller en Belgique ou au Pays-Bas et à partir de l’été 2019, au Portugal, en Croatie au Monténégro et plus proche de nous, à Nice ou Lyon.

Il va de soi que si nous pouvons atteindre ces destinations, les habitants de ces pays peuvent bien sûr venir visiter la Dordogne très facilement. Les agences de location de voitures offrant leurs services sur place.

Pour l’anecdote, lorsque nous avons ouvert nos gîtes à la ferme il y a … goodness … 24 ans, il était fréquent que nos touristes d’Outre-Manche arrivent via l’aéroport de Bergerac avant de se rendre chez nous. Et là, à peine les bagages posés, ils racontaient tous leur stupéfaction à la descente de l’avion. Car à ce moment là, Bergerac Airport n’était qu’un petit hangar dans lequel étaient posés 3 guichets improvisés servant à enregistrer les arrivées comme les départs ! Très rapidement, l’engouement des citoyens britanniques allant grandissant pour nos maisons de pierres, ce petit hangar qui accueillait 6 vols par jour depuis le UK a fini par devenir un véritable aéroport.

Voilà comment nous en sommes arrivés à toutes ces destinations proposées. Voilà pourquoi nous sommes prêts à accueillir de nouveaux touristes souhaitant découvrir la Dordogne…

Paco et Lucia, pour le bonheur des petits … et des grands !

Thierry m’a offert un beau cadeau de Noël !

En avez-vous entendu parler? Ils sont ronds, bariolés, un peu craintifs – moins maintenant – courts sur pattes et pourtant très rapides … Alix, notre amie vénézuélienne, les a baptisés PACO y LUCIA.

En raison de leur petite taille, ils habitent une jolie cabane fabriquée tout spécialement pour eux, car ils auraient tôt fait de s’échapper du parc aux chèvres. Mais ils sont heureux et n’attendent que votre visite …

Paco en noir, Lucia en couleur ;-)

Paco en noir, Lucia en couleur 😉

 

Le PIGEONNIER, du jeudi au jeudi

Allez, pour 2019, on innove …

Pour éviter les grandes affluences du week-end en période estivale, nous avons décidé de proposer la location du Gîte Le Pigeonnier du jeudi au jeudi.

C’est également un plus pour nos amis d’outre-Manche qui ont des tarifs préférentiels sur la traversée en ferry le jeudi.

Pas de changement pour le Gîte des Chênes avec des arrivées et départs maintenus au samedi.