Vu pour vous, le mapping au Château de Duras

L’été touche à sa fin. Nous n’avions pas encore eu l’occasion d’aller voir le nouveau et inédit Mapping sur le Château de Duras. Pour notre petit milieu rural, ce spectacle de son et lumière en 4 D sur le château est innovateur et très apprécié. Voici l’annonce officielle:

« Cette fresque lumineuse est une projection géante qui durant plusieurs séquences va redonner vie à la pierre, sur la façade de l’emblématique Château des Ducs. L’Histoire renaît ainsi dans un bal de couleurs et de reliefs qui animeront le site pour célébrer l’anniversaire du vignoble et raviver l’éternité du monument en retraçant son histoire.

Le rendez-vous est donné le soir, tout l’été les mardis 22h15, jeudis 23h et dimanches 22h15 du jeudi 6 juillet 2017 au jeudi 31 août. C’est gratuit. »

Une très belle mise en valeur de cet imposant château. Le spectacle a été créé par la municipalité et les viticulteurs de l’appellation qui fêtent cette année les 80 ans des Côtes de Duras.

A seulement 15 minutes des Gîtes de Lauzanac. A jumeler au gré de vos envies avec le marché gourmand du jeudi soir.

De 3 à 4 étoiles pour les Gîtes de Lauzanac

Parmi le choix des classements ou des labels, nous avons opté pour le classement préfectoral qui se traduit par des étoiles. Obligatoire tous les 5 ans, ce classement vient d’être effectué pour les deux gîtes de la Ferme de Lauzanac. Et, sonnez trompettes, nous passons largement de 3 étoiles à 4.
Nous considérons cette visite comme une obligation administrative. Elle peut, certes, conforter les futurs touristes dans leur choix mais ne changera en rien notre façon simple d’accueillir et surtout pas le tarif.

Ce changement d’étoiles vient avec une petite modification apportée à notre site. Un nouveau bandeau que l’on doit à un de nos sympathiques touristes venu l’année dernière avec un drone. Approuvé par Christophe notre webmaster et Laurence son épouse, le voilà officiellement lancé via les réseaux sociaux. N’hésitez pas à donner votre avis.

Pour les décisions de classement du Pigeonnier et des Chênes, cliquez sur les documents ci-après: M 17255 DECISION CLASSEMENT PIGEONNIER et M 17256 DECISION CLASSEMENT CHENES.

Vos vacances à la découverte de l’élevage

La Ferme de Lauzanac n’est absolument pas une ferme pédagogique. Simplement, vous pouvez avec vos enfants nourrir les animaux qui sont à proximité des gîtes et, si cela vous fait plaisir et suivant le travail que nous avons en cours, nous suivre pour nourrir le troupeau de Blondes d’Aquitaine.

L’été n’est pas fini mais voici quelques photos de ces excursions en tracteur. L’occasion de vous expliquer notre métier et de répondre à vos questions. Mais aussi de voir le plaisir que prennent vos enfants à approcher les animaux.

Pour commencer, nous sommes en juin avec Brian qui s’amuse comme un enfant à nourrir les ânes 😉 et puis Choupinette qui s’est fait une amie anglaise, la timide Helia. En résumé, la vie simple de journées passées à la campagne.

Les moissons de feu!

Aujourd’hui, nous avons moissonné le triticale. C’est une céréale hybride entre le blé et le seigle. On garde le grain en cellules qui servira à faire de la farine pour les animaux et la paille est pressée en boules rondes. Elle sera utilisée comme litière dans les granges durant les mois d’hiver.

La photo n’est pas la nôtre. Elle est de Julien, beau-frère de Ian (notre plus jeune fils). Il est chauffeur routier pour une coopérative agricole. Il allait chercher le caisson de grain pour l’acheminer vers la coopérative.

Tout ça pour confirmer à ceux qui nous disent souvent que l’on ne fait plus attention à la beauté du paysage ou, comme ici, à la magie d’un coucher de soleil parce que l’on y vit tous les jours que non pas du tout, nous savons, nous aussi, apprécier ces fabuleux instants offerts par la nature.

Merci Julien de nous offrir cette incroyable photo.

Eymet, étape 11 du Tour de France

Un bel événement pour notre petite ville d’Eymet qui accueillait le départ de la 11ème étape du Tour de France. Un monde incroyable. Des gens venus du monde entier. Nous avons croisé des Mexicains sur leur vélo et nos touristes Britanniques et Français se sont bien sûr rendus sur la ligne de départ.

Voici quelques captures d’écran ou photos glanées sur Le site officiel du Tour de France et d’autres empruntées à Annick Le Naour, membre du club photo Objectif Duras.

On félicite les bénévoles du Pays d’Eymet qui ont donné beaucoup de leur temps pour décorer la ville. Un petit clin d’œil aussi au nouveau salon de thé ROSES, vintage tearoom pour sa créativité qui vous mettra en appétit.

Cette étape, ce sont également des vidéos faîtes pour l’occasion. Elles vous donneront une idée de ce qui vous attend sur le territoire du Pays d’Eymet si vous venez visiter nos meublés de tourisme à Lauzanac.

Le temps de se dévêtir…

Pour Toupie et Matha, les beaux jours annoncent l’enlèvement de leur épais manteau de laine.

Pour Matha, petite chèvre angora, il est d’ailleurs nécessaire de la tondre deux fois dans l’année. Et elle adore ça. On ne sait pas si c’est le fait d’être libérée de son épaisse toison ou si elle apprécie les gratouillis de la tondeuse. Toujours est il qu’elle se laisse très facilement manipulée ce qui n’est pas le cas de Toupie, la brebis que nous avons dû galoper pendant de longues minutes! Nos touristes du Pigeonnier, qui trouvaient ça amusant, ont proposé leur aide. Ce qui fut une très bonne idée parce que Brian, ancien rugbyman d’une équipe galloise, n’a pas hésité à la plaquer solidement au sol. Pas de photo de l’exploit bien sûr, nous étions tous en pleine action!

En tout cas, merci beaucoup Brian et Carol de vous être prêtés au jeu de la course poursuite. Cet exercice physique fut du coup très divertissant. Merci aussi à notre ami Sylvain qui vient chaque année tout exprès avec son matériel de tondeur professionnel. Grâce à ses conseils, Thierry sera un jour aussi doué que les tondeurs du bush australien … bien que pour l’heure, nos deux laineux aient quelques vagues sur le dos 😉

La docile petite Matha.

Le plaisir d’être gratouillée

Brian et Carol à la rescousse pour Toupie!

N’offrez plus de box en cadeau!

Ce post est un petit coup de gueule et une information sur notre expérience des box cadeau.

Nos enfants nous ont offerts une (Wonder)box qui dormait au fond d’un tiroir et allait expirer. Et nous étions ravis de partir pour une petite escapade en ce week-end du 1er mai. Donc, samedi soir tard, je décidais d’envoyer une 12aine de mails, sans mentionner la box, dans un rayon de 200 km pour partir le lendemain visiter une région proche.

La première réponse positive est revenue vers 23h de Bruniquel dans le Tarn et Garonne. Justement une adresse qui me tentait pour la situation dans ce petit village perché. Je répondais aussitôt par l’affirmative en précisant, cette fois-ci, que nous venions grâce à une box cadeau.

Le lendemain matin, puisque mon dernier mail restait sans réponse, je prenais le téléphone juste avant de partir pour m’assurer que le message était passé et que nous étions attendus. Sauf que là, la dame avait un air revêche et me dit qu’elle ne prenait pas de box durant les week-ends car il ne lui restait qu’une seule chambre disponible qu’elle était sûre de louer « normalement » en ce week-end prolongé!

Mon sang ne fit qu’un tour – j’ai 1/4 de sang italien dans les veines… – et je lui spécifiais que nous étions nous-mêmes hébergeurs et que j’avais fait cette demande au dernier moment justement pour ne pas pénaliser les propriétaires susceptibles d’avoir des disponibilités. Je lui demandais aussi pourquoi elle était partenaire de ce prestataire si elle refusait les touristes en possession d’une box. Sur quoi elle me répondit que la commission laissée était énorme mais que sans les box, pas de clients « normaux » ou très peu! L’histoire du chat qui se mord la queue!

Après quelques échanges, alors que je pensais finalement rester dans nos pénates, la dame eut la gentillesse – ou la faiblesse – de dire que puisque nous étions hébergeurs comme elle, elle nous recevrait. Je lui proposais alors de prendre le petit déjeuner à l’extérieur pour lui permettre un gain plus important. Mais non, si elle nous recevait, c’était de la meilleure des façons. Mais attention, pas avant 18h30. Pas de souci, nous partîmes donc gaiement en direction du Tarn-et-Garonne.

Nous avons pris des chemins de traverse et visité plusieurs villages de caractère dont St Antonin Noble Val et Cordes-sur-Ciel que nous recommandons.

Arrivée à la chambre d’hôtes

Passé 18h30, nous voilà rendus devant la maison aux chambres d’hôtes dans ce beau village de Bruniquel. Maison sympathique et bien située bien que dès l’accueil, nous eûmes droit à toute une explication sur les méfaits des box cadeau. Il était intéressant malgré tout de partager cette expérience. Il semblerait que sans box, pas de touristes! Assez étrange dans un lieu aussi visité!

Vint ensuite tout un chapitre sur l’incivilité des touristes, leurs exigences … Et nous arrivâmes enfin dans la partie de la maison réservée aux chambres d’hôtes. Rien à dire. L’endroit est coquet et décoré avec goût mais, « plus de TV » dit la dame. On nous l’a volée, nous les avons supprimées dans toutes les chambres!

Ah et puis, nous étions finalement les seuls visiteurs du week-end, les autres ayant annulé pour cause de mauvais temps!!!

Le lendemain matin, petit déjeuner prévu à 8h30, ce qui nous laissait le temps de partir se balader dans les ruelles et de grimper tout en haut vers le château où s’installaient de nombreux stands en vue d’une fête des plantes.

8h45, la porte de notre hôtesse se déverrouille enfin et nous prenons place sur une terrasse couverte et vitrée qui permet de profiter de la vue. Petit déjeuner servi sans un mot et très rapidement. On sentait comme un regret et une forte envie de nous voir partir! Quelques tartines de pain, un petit carré de beurre et 3 pots de confiture. Supposons que le gain étant faible, il n’était pas utile d’en rajouter!

Après le déjeuner, loin de nous l’idée de partir sans converser un peu. Mais la dame fut hermétique à tout échange et à la question: « Auriez-vous une carte de la région pour les visites d’aujourd’hui? », vînt une expression de surprise si grande que nous décidions de reprendre armes et bagages sans plus attendre.

Anne de Bruniquel

Anne du beau village de Bruniquel, nous ne donnerons pas ici votre adresse et ne ferons pas de commentaire désobligeant sur les sites de location. Mais vous devriez stopper là vos activités chère dame. Cette aigreur et ce manque d’enthousiasme ne peuvent que nuire à votre activité!

Conclusion

Pour tous ceux qui sont tentés d’offrir ces beaux coffrets, et nous en faisions partis, sachez que les box sont tentantes mais lèsent réellement les prestataires puisqu’ils n’encaissent, semble-t-il, que 50% du montant initial. Aussi, lorsque vous souhaitez faire un cadeau de cette nature, contactez directement un propriétaire de chambres d’hôtes et demandez-lui de vous concocter un bon cadeau personnalisé. Les donataires seront bien reçus car l’hébergeur louera sans y laisser de commission. Pensez-y. Notre histoire n’est pas unique. Il y en a plein les forums de discussions!

 

 

 

 

1er avril bucolique au jardin

Le printemps est vraiment ma saison préférée avec ces différents verts et ces différents bleus, ces changements de lumière suivant la course et l’étoffe des gros nuages, ces fleurs aux teintes vives qui apparaissent ici et là. On nous dit quelque fois que nous oublions d’admirer le paysage qui nous entoure parce que nous y vivons tous les jours. Que nenni! C’est un plaisir quotidien dont nous souhaitons vous faire profiter.
En plus du paysage, il y a les habitants permanents de Lauzanac. Ceux qui se réjouissent de l’arrivée des touristes parce qu’ils auront des caresses et des friandises.

Quoi de neuf sur la ferme de Lauzanac?

Avec les beaux jours, les activités ne manquent pas sur la ferme. Les vaches commençaient à avoir envie de profiter du soleil et de brouter de l’herbe verte. Voilà leur vœu exaucé, elles gambadent maintenant dans les prés ce qui fait leur bonheur et surtout celui de leur progéniture qui découvre les joies de la liberté et de l’espace.

C’est aussi le temps des foins. Attention, pas les foins que l’on peut faire sécher. Non, c’est encore bien trop tôt dans la saison, le sol est trop humide. On parle là des boules de foin enveloppées dans du plastique. On les appelle des boules enrubannées. L’herbe n’est pas complètement séchée. Cette conservation dans le plastique n’est pas non plus un ensilage puisque les brins sont longs. Le résultat est un produit appétant qui présente de bonnes qualités nutritionnelles.

Du côté des animaux de compagnie, les chevaux et les ânes ont la chance d’être bichonnés actuellement par deux jeunes filles du village voisin de La Sauvetat du Dropt. Téquila tout particulièrement puisqu’elle est partie en balade ce dimanche. Elle a bientôt 30 ans et refuse d’être montée mais si Lena et Marianne acceptent de la balader au bout de la longe, alors, elle est d’accord!

Voici plusieurs photos pour illustrer ces faits. Vous verrez que la saison est synonyme de belles couleurs dans la nature. On sent comme un air de vacances et cela tombe à propos puisque nous accueillerons dans quelques jours les touristes des congés de Pâques. Cela devrait aussi conforter les touristes encore indécis dans le choix de leur lieu de vacances 😉

Quelques menus travaux autour des gîtes avant la saison

Parce que le temps passe et avant que les choses ne soient trop dégradées, nous essayons de renouveler, de modifier ou de remplacer ce qui doit l’être. Cette année, ce sont les clôtures des deux gîtes que nous avons revisitées. Elles sont maintenant plus hautes pour que Peter – l’âne aux grandes oreilles et aux interminables pattes – évite de passer la tête par dessus pour grignoter les arbustes.

C’est aussi un remaniement de la toiture du pool-house et un nouveau mur en bois contre la piscine du Gîte des Chênes. Ian (notre fils cadet) et Thierry ont fait le travail. Pour le mur, ils ont gardé le haut qui était correct et d’un beau gris. Quant aux nouvelles planches, actuellement presque jaunes, nous attendrons qu’elles soient bien sèches avant de les protéger avec certainement du lait de chaux pour une solution non polluante.
De l’autre côté du mur, c’est la partie ferme, un hangar où l’on stocke le foin en prévision de l’hiver. A cette saison-ci, il est presque vide. Il sera plein fin juin. Le foin dégagera une bonne odeur d’herbe séchée au soleil. Idéal pour les après-midis de sieste au bord de la piscine!

Les preuves en images. Et puis après, ce sera à constater sur place.