Les 4 saisons de Lauzanac en vidéo

Les nombreuses photos de la photothèque nous ont permis de réaliser cette vidéo de 3mn. Elle vous montre Lauzanac sur une année complète et reflète les centres d’intérêts des nombreux photographes qui ont contribué à sa création qu’ils soient touristes, membres de la famille ou amis.

Merci à tous et à bientôt à Lauzanac en Dordogne.

Meuh … rveilleux automne ;-)

Quoi de neuf à la Ferme de Lauzanac? Ma foi, tout va bien et nous poursuivons notre route au rythme des saisons. Le grain est en cellule, les récoltes de foin et de paille sont rangées sous les hangars et le troupeau navigue d’une prairie à l’autre au gré de la maigre pousse herbeuse en sachant que bien sûr, il est nécessaire de rajouter foin et enrubanné chaque jour pour compenser la sécheresse.

Les touristes ont regagné leur pénates. Royaume-Uni et Australie pour les derniers séjours. Nous accueillons pour cette semaine de la Toussaint des girondins. Les enfants s’amusent beaucoup à nourrir les animaux les plus proches du gîte, les chèvres et Elsa la cochonne ou les ânes et Téquila la jument.

Mi septembre, nous avons pris notre petite semaine de vacances que j’appelle « Formation de mise en situation ». Je n’en dis pas plus, nous verrons cela dans un prochain article.

Place aux photos de la saison où les stars sont les vaches accompagnées de leur Marlou de mâle. Oui, bon, attention, c’est son petit nom. Employé ici au sens argotique du terme, soit mis pour un taureau rusé, malin et fort. Nom qui sonnait bien avec celui de son ancien propriétaire alors … et puis après tout, au sens ancien du mot, on n’est pas loin de la vérité. Marlou doit quand même s’occuper de plus de 40 vaches! Et bien, on peut vous dire que même à 9 ans passés – un exploit pour un taureau – il est réellement très fort et brave. Un vrai caïd ce Marlou 😉

Allez, allez, les photos … Vous allez voir que nous avons toujours un vieil engin pour nous déplacer dans les champs et que les miss à cornes s’en amusent! Comme de l’appareil photo d’ailleurs 😉 Que Marlou – encore lui – a droit à une ration de farine chaque matin lorsque nous portons le foin au troupeau. Et que Lauzanac a revêtu sa parure dorée de l’automne, et ça, on adore!

Merci pour la lecture. A bientôt les amis.

De 3 à 4 étoiles pour les Gîtes de Lauzanac

Parmi le choix des classements ou des labels, nous avons opté pour le classement préfectoral qui se traduit par des étoiles. Obligatoire tous les 5 ans, ce classement vient d’être effectué pour les deux gîtes de la Ferme de Lauzanac. Et, sonnez trompettes, nous passons largement de 3 étoiles à 4.
Nous considérons cette visite comme une obligation administrative. Elle peut, certes, conforter les futurs touristes dans leur choix mais ne changera en rien notre façon simple d’accueillir et surtout pas le tarif.

Ce changement d’étoiles vient avec une petite modification apportée à notre site. Un nouveau bandeau que l’on doit à un de nos sympathiques touristes venu l’année dernière avec un drone. Approuvé par Christophe notre webmaster et Laurence son épouse, le voilà officiellement lancé via les réseaux sociaux. N’hésitez pas à donner votre avis.

Pour les décisions de classement du Pigeonnier et des Chênes, cliquez sur les documents ci-après: M 17255 DECISION CLASSEMENT PIGEONNIER et M 17256 DECISION CLASSEMENT CHENES.

Vos vacances à la découverte de l’élevage

La Ferme de Lauzanac n’est absolument pas une ferme pédagogique. Simplement, vous pouvez avec vos enfants nourrir les animaux qui sont à proximité des gîtes et, si cela vous fait plaisir et suivant le travail que nous avons en cours, nous suivre pour nourrir le troupeau de Blondes d’Aquitaine.

L’été n’est pas fini mais voici quelques photos de ces excursions en tracteur. L’occasion de vous expliquer notre métier et de répondre à vos questions. Mais aussi de voir le plaisir que prennent vos enfants à approcher les animaux.

Pour commencer, nous sommes en juin avec Brian qui s’amuse comme un enfant à nourrir les ânes 😉 et puis Choupinette qui s’est fait une amie anglaise, la timide Helia. En résumé, la vie simple de journées passées à la campagne.

Les moissons de feu!

Aujourd’hui, nous avons moissonné le triticale. C’est une céréale hybride entre le blé et le seigle. On garde le grain en cellules qui servira à faire de la farine pour les animaux et la paille est pressée en boules rondes. Elle sera utilisée comme litière dans les granges durant les mois d’hiver.

La photo n’est pas la nôtre. Elle est de Julien, beau-frère de Ian (notre plus jeune fils). Il est chauffeur routier pour une coopérative agricole. Il allait chercher le caisson de grain pour l’acheminer vers la coopérative.

Tout ça pour confirmer à ceux qui nous disent souvent que l’on ne fait plus attention à la beauté du paysage ou, comme ici, à la magie d’un coucher de soleil parce que l’on y vit tous les jours que non pas du tout, nous savons, nous aussi, apprécier ces fabuleux instants offerts par la nature.

Merci Julien de nous offrir cette incroyable photo.

1er avril bucolique au jardin

Le printemps est vraiment ma saison préférée avec ces différents verts et ces différents bleus, ces changements de lumière suivant la course et l’étoffe des gros nuages, ces fleurs aux teintes vives qui apparaissent ici et là. On nous dit quelque fois que nous oublions d’admirer le paysage qui nous entoure parce que nous y vivons tous les jours. Que nenni! C’est un plaisir quotidien dont nous souhaitons vous faire profiter.
En plus du paysage, il y a les habitants permanents de Lauzanac. Ceux qui se réjouissent de l’arrivée des touristes parce qu’ils auront des caresses et des friandises.

Quelques menus travaux autour des gîtes avant la saison

Parce que le temps passe et avant que les choses ne soient trop dégradées, nous essayons de renouveler, de modifier ou de remplacer ce qui doit l’être. Cette année, ce sont les clôtures des deux gîtes que nous avons revisitées. Elles sont maintenant plus hautes pour que Peter – l’âne aux grandes oreilles et aux interminables pattes – évite de passer la tête par dessus pour grignoter les arbustes.

C’est aussi un remaniement de la toiture du pool-house et un nouveau mur en bois contre la piscine du Gîte des Chênes. Ian (notre fils cadet) et Thierry ont fait le travail. Pour le mur, ils ont gardé le haut qui était correct et d’un beau gris. Quant aux nouvelles planches, actuellement presque jaunes, nous attendrons qu’elles soient bien sèches avant de les protéger avec certainement du lait de chaux pour une solution non polluante.
De l’autre côté du mur, c’est la partie ferme, un hangar où l’on stocke le foin en prévision de l’hiver. A cette saison-ci, il est presque vide. Il sera plein fin juin. Le foin dégagera une bonne odeur d’herbe séchée au soleil. Idéal pour les après-midis de sieste au bord de la piscine!

Les preuves en images. Et puis après, ce sera à constater sur place.

Comme un air de printemps!

Il faudrait vous permettre d’écouter … le chant des oiseaux qui font leur nid et qui courtisent, ou le bruit du grelot pendu à la mangeoire que les mésanges font danser en picorant les boules de graisse.
Puisque ce n’est pas possible aujourd’hui, nous voulions juste vous faire profiter de cette belle journée de printemps qui se traduit par de belles couleurs dans le jardin et de coquines frimousses dans l’étable. Car c’est aussi le temps des naissances avec la venue de 2 bébés hier ce qui fait un total de 20 petits blonds depuis le début de l’année.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le sentier de découverte du Lac de l’Escourou


Durant vos vacances et pour une sortie nature, vous pourrez partir à la découverte du sentier du Lac de l’Escourou. Situé à seulement 3 km des Gîtes de Lauzanac, sur le « petit lac », cette balade jalonnée de stations est une invitation à découvrir la nature au lac. A chaque étape marquée d’un panneau explicatif et ludique, un aspect du plan d’eau vous est dévoilé: poissons, oiseaux, mammifères, flore …

En plus des panneaux, ce sentier est pourvu d’un ponton handicapé et d’observatoires en forme d’igloo en osier qu’il faut atteindre le plus discrètement possible si l’on veut pouvoir observer l’activité ornithologique du lac.

Nous l’avons parcouru pour vous ce dimanche matin 29 janvier, lors d’une sortie ornithologique organisée par l’Office de Tourisme du Pays d’Eymet. Les oiseaux observés furent de nombreux hérons et cormorans, des canards colverts, sarcelles ou canard chipeau, des poules d’eau et des bécassines. Au dessus de nos têtes, dans le ciel bleu, des vols de palombes et de vanneaux. Les professionnels auront reconnu, dans la nature, le chant de quelques passereaux tels que la mésange charbonnière, le rouge-gorge, le bruant zizi, la sittelle torchepot ou le troglodyte mignon. Passereaux plus assez nombreux si l’on en croit les ornithologues, en raison des modifications du paysage et des changements climatiques.

Nous avons apprécié cette balade matinale sous le soleil de janvier. Vous l’apprécierez en toute saison d’autant plus que ce sentier d’interprétation ludique est idéal pour les enfants. Quant aux amateurs de course à pied ou de randonnée, le circuit complet qui fait le tour du lac de l’Escourou est de 7 km et passe à 1 km de Lauzanac. Il rejoint de nombreux sentiers pédestres.

Vos photos de l’été

Ces photos sont envoyées par une famille venue d’Espagne. Jesus a mis un point d’honneur à parler français et ses enfants ont adoré s’occuper des animaux…qui sont les plus heureux car les plus bichonnés de toute la région!

Merci beaucoup pour ce partage de photos. Buenos días a toda la familia y una buena vuelta al trabajo en Saragoza.

2016-08-06-PHOTO-00005518 2016-07-31-PHOTO-00005439
2016-07-31-PHOTO-00005433 2016-07-31-PHOTO-00005441 2016-08-03-PHOTO-00005469