COVID year, year of discovery of slow tourism

Le plaisir de côtoyer les animaux de la ferme.

Une expérience de 25 ans à remettre en question !

“Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.”

Merci Monsieur Nicolas Boileau pour cette citation qui prend autant de sens en cette année si particulière !

Nous louons nos gîtes depuis plus de 25 ans. Cela représente quand même une certaine expérience … en tout cas, de très jeunes hôtes, nous sommes maintenant devenus des hôtes d’un âge respectable 😉

Et bien en cette année 2020, celle de la fameuse COVID-19 – et oui, il paraît qu’elle est du genre féminin finalement ! – toute l’expérience que nous avions acquise en tant qu’hébergeurs est à remettre en question. Rien de dramatique ou de désagréable, rassurez-vous chers touristes ou lecteurs de passage. Simplement, nous accueillons cette année des visiteurs qui n’avaient aucunement l’habitude de passer leurs vacances en gîtes ce qui entraîne des réactions inattendues ou des attentes nouvelles pour nous.

Explication

Suite au long confinement, les familles dispersées ont décidé de se retrouver pour une semaine dans un hébergement pouvant tous les accueillir. Composées des grands-parents, enfants et petits-enfants, ces familles vivent aux 4 coins de la France. Le gîte est le pied-à-terre qui les rassemble. La piscine privée est une priorité pour que petits et grands puissent partager du bon temps sans avoir à chercher des animations plus éloignées qui seraient onéreuses ou sanitairement pas aussi sécurisées.

Ce qui nous surprend : un seul des couples a pris l’initiative de chercher et louer la maison. La grand-mère souvent. Quand le groupe se retrouve, ils sont très surpris de trouver les lits faits. La moitié d’entres eux ont porté leurs draps ! Ils n’ont donc pas consulté le site !

Il y a aussi la grande surprise d’une piscine et d’un jardin réellement privés. Mais alors, vous n’avez plus aucune inquiétude vis-à-vis du méchant virus ?…

Ensuite, ces réservations ont été faîtes en dernières minutes lorsque les mesures gouvernementales se sont assouplies donnant la possibilité de partir en vacances même à plus de 100 km du domicile. Nous n’avons donc pris aucun acompte. Du coup, nos touristes inquiets voire stressés parce qu’habitués à louer dans des structures plus importantes aux règlements stricts : mobil-homes en campings ou hôtels en France ou à l’étranger souhaitent régler le séjour dès l’arrivée. Ils sont extrêmement surpris lorsque nous leur proposons de s’installer d’abord et de profiter des lieux. Ils ont une semaine pour s’acquitter de leur dette et nous aurons l’occasion de nous croiser puisque nous habitons sur place de toute façon. Rien ne presse.

Et puis enfin, il y a les réflexions sympathiques. “Qu’est-ce que c’est grand !”. “Le gîte ne manque vraiment pas d’équipement !”. “Bravo pour les installations et la déco …”. “Les enfants sont aux anges avec les animaux !”. “Et cette piscine rien que pour nous, c’est top !”.

La découverte du slow tourisme

Bref, une année inédite qui donne l’occasion de faire découvrir un autre style de séjour. Celui du slow tourisme qui permet de découvrir des paysages tout en prenant son temps, de s’imprégner de la nature, de privilégier les rencontres et de savourer les plaisirs de la table.

Vous êtes nombreux à réaliser qu’il n’est pas nécessaire de partir loin pour passer de bonnes vacances. Le calme et la privauté de la location, la joie de vos enfants qui s’amusent tant dans la piscine et qui peuvent approcher les animaux de la ferme quand ils le souhaitent, les sorties sur les marchés alentours, les balades sur les nombreux chemins de randonnée ou dans les petits villages, la gastronomie locale, autant de plaisirs simples que vous appréciez particulièrement cette année.

Finalement, si vous êtes contents, nous le sommes aussi bien sûr. C’est un plaisir de vous voir aussi agréablement surpris et c’est aussi une récompense que nous apprécions grandement. Merci de votre visite !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *