In Spring, let’s get rid of their wool!

Quand il commence à faire chaud, les bêtes à laine ont bien besoin d’une coupe pour faire tomber leur épaisse toison. Surtout Matha, la rigolote chèvre angora que l’on doit tondre deux fois par an.

Cette année, comme souvent, nous étions accompagnés par les touristes de Pâques. Nos fidèles depuis 19 ans, qui ont accepté gaiement de nous aider à attraper la petite dernière du troupeau, Canaima la brebis. Pas simple dans ce petit talus … mon genou s’en souvient encore ! Mais avec Charles le rugbyman, sa course a été vite stoppée et nous avons pu lui enlever son épais manteau. Matha, elle, se laisse attraper facilement. Parce qu’elle était habituée à voir de nombreux touristes dans la Ferme du Chaudron Magique où elle vivait et parce qu’elle est très contente de se faire enlever ses dreadlocks 😉 Au moins pouvons-nous apprécier ensuite ses beaux yeux bleu-vert !

A la tondeuse, Thierry pour Matha la rasta et Sylvain, l’ami tondeur, pour Canaima. Le bébé de cette dernière n’a pas encore l’honneur de la tonte. Margarita, c’est son nom de baptême – merci Alix de nous faire visiter le Venezuela en baptisant nos animaux cette année – est trop jeune. Elle n’était pas loin des opérations, très inquiète de voir sa mère aux mains de tant de monde.

Merci Flora et Mika pour ces belles photos.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *