Bientôt une école de sorciers à 10mn de Lauzanac

wizarding-world-of-harry-potterVous avez bien lu. Nous aurons bientôt la chance d’accueillir – à 10 mn des Gîtes de Lauzanac – une école qui permettra d’étudier au rythme des baguettes magiques!

C’est un article de Mathilde Royer, paru sur le journal Sud-Ouest du 14 octobre qui annonce l’information.

« Harry Potter: bientôt une école des sorciers en Lot-et-Garonne!

Entre cours de magie et initiation au quidditch, une association propose de plonger dans l’univers de Poudlard.

Vous avez toujours rêver d’utiliser une baguette magique, de concocter des potions ou de vous initier au quidditch… Voilà qui va peut-être devenir réalité. Alors que le huitième tome des aventures d’Harry Potter est sorti ce vendredi 14 octobre en France, fans et autres apprentis sorciers ont rendez-vous, en mai 2017, à Poudlard. Ou presque…

« Il fallait surtout que le lieu ait un côté magique »

C’est en fait à la Maison Familiale de Bourgougnague qu’une véritable école des sorciers va s’installer, pendant quatre jours, du 25 au 28 mai. Un projet un peu fou, initié par Mimbulus Mimbletonia, une jeune association créée il y a un an et basée en Champagne-Ardennes. « Quand nous avons eu cette idée, nous avons cherché un lieu. Cela n’a pas été évident », explique la présidente, Ennie, âgée de 24 ans. Il fallait, en effet, que l’endroit soit assez grand pour accueillir une centaine de participants, les faire dormir, manger, étudier… « Et puis, il fallait surtout qu’il y ait un côté magique. »

Soupe de citrouille et tarte à la mélasse

Le château Jolibert, qui abrite la Maison familiale rurale, regroupe (presque) l’ensemble de ces critères. Et même si, au grand regret d’Ennie, les élèves ne pourront pas y arriver en barque, il dispose aussi de salles de classe. « Nous n’avons pas encore défini précisément le programme, mais des professeurs vont donner des cours de magie. Une équipe de quidditch nous a également contactés. Nous allons organiser une compétition », souligne Ennie. Les participants seront nourris – soupe de citrouille et tarte à la mélasse au menu – logés et pourront même faire quelques emplettes dans un véritable Chemin de traverse. Seule obligation : avoir plus de 16 ans et être prêt à apprendre quelques sortilèges.

L’association n’a pas encore fixé le tarif, mais la centaine de places devraient être en vente dès le mois de décembre. Ennie, en tous cas, ne doute pas du succès de son événement : « La page Facebook dédiée regroupe déjà plus de 1 500 personnes et je pense qu’il y aura des déçus. En revanche, nous avons besoin de bénévoles »… Avis aux amateurs qui voudraient vivre l’aventure la plus magique de leur vie. »

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *