Bûcheronnage devant les gîtes de Lauzanac

Voilà plus d’une année que l’aubier situé dans le parc des chèvres était mort et tendait ses branches sèches vers le ciel. Il me tardait vraiment qu’il soit coupé car ce n’était pas du tout esthétique. Mais il était dans le rampillon du parc, au dessus des arbustes de notre jardin et cela supposait l’emploi d’un engin télescopique qui n’était pas disponible.

Voilà qui est fait, grâce à notre copain Stéphane qui était dans les parages et qui acceptait de nous prêter l’engin. Restait à trouver un chauffeur pour que Thierry se sente en sécurité dans la nacelle – j’ai bien compris qu’il ne souhaitait pas me voir à la manœuvre! Evidemment, c’est notre fidèle ami Patou qui s’y est collé.

Il fut décidé que je seconderai Thierry avec la petite tronçonneuse dans la nacelle et aussi pour attraper les branches justes coupées et les jeter loin de la végétation du jardin. Je dois dire que si la hauteur ne m’effraie pas, le ballant de la nacelle tout au bout du bras déployé ne me convenait pas beaucoup. Et puis, je voulais faire des photos alors, c’est avec plaisir que j’ai cédé ma place à notre fils cadet Ian qui passait par là!

Voilà plusieurs images de la coupe et des protagonistes de l’événement… Événement qui s’est bien évidemment terminé par un apéritif 😉

DSC01043 DSC01045
DSC01048 DSC01049
DSC01052 DSC01055
DSC01057 DSC01060
DSC01061 DSC01062
DSC01064 DSC01066
DSC01067 DSC01069
DSC01073 DSC01080
DSC01083 DSC01086
DSC01090 DSC01092

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *