Malheureux arbre creux et d’une prairie à l’autre

L’automne, c’est le temps des semis. Nous prévoyons, en cette fin d’année, de semer de l’orge sur certaines des parcelles pour avoir du grain qui servira à faire de la farine pour les animaux et de la paille pour la litière utilisée lorsque le troupeau est dans l’étable.

Sur la parcelle que voilà, un frêne menaçait de tomber car il était creux. Il abritait cet été un essaim de frelons asiatique que nous pensions retrouver quand nous sommes arrivés avec les tronçonneuses. Mais des frelons, aucune trace. Par contre, et c’est dommage mais je n’ai pas eu le temps de faire la photo, ce sont des loirs que nous avons malheureusement dérangés. Ils se sont éparpillés dans la nature. On espère qu’ils auront trouvé un nouvel abri pour leur long sommeil d’hiver.

Revenons au frêne. Voici quelques photos de sa chute. Il était en bordure du champ et penchait du côté de la parcelle de maïs du voisin. Mais, en coupant une première branche qui aurait pu le faire dévier puis en s’aidant du tracteur et de la fourche, l’arbre est tombé exactement où Thierry l’avait prévu. Fortiche 😉

frene 1 frene 2
frene 3 frene 4
frene 5 frene 6
frene 7 frene 8

L’automne, c’est aussi le temps où l’herbe a moins d’appétence et de toute façon commence à manquer. Nous leur donnons du foin et de l’enrubanné et les changeons souvent de prairies. Là, un essai de video … en musique … si tout va bien … lorsqu’elles passent dans le bois de la pente adossée à la ferme entre un pré et un autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *