Mois de mai, mois des foins!

Avec le mois de mai s’en vient le soleil qui fait pousser l’herbe nous invitant à préparer les stocks d’hiver pour le troupeau, c’est à dire à faire les foins.

Cette année, dur, dur! La météo annonçait 4 jours de beau temps ce qui nous laissait le temps de couper, sécher et mettre en boules. Mais, patatras, au soir du troisième jour, c’est la pluie qui nous sortait des prés. Foin mouillé égale foin perdu! L’herbe noircit perd ses qualités nutritives. Nous tâcherons – si les nuages nous laissent le temps de la sécher – de mettre cette herbe en boules pour les distribuer cet été à la saison sèche.

La veille de ce funeste jour de pluie, nous avions enrubanné quelques parcelles. Du ray-grass trop épais et gras que nous n’aurions pu sécher.

Voici les photos du travail d’enrubannage. Prises par ma sœur Pascale qui a même mis la main à la pâte. Allons voir …

Arrivée de Thierry avec un chargement de boules à enrubanner. Ce sont des boules de foin pas tout à fait sèches que nous entourons de plastique pour les mettre à l’abri de l’oxygène permettant de garder une bonne valeur gustative en limitant la perte d’éléments nutritifs contenus dans les plantes.

Thomas – notre fils aîné – est à la réception et prend les boules une à une pour les poser sur l’enrubanneuse.

enrubannage 0 enrubannage 0 bis

Pose de la boule sur la machine. Il faut alors coincer le plastique avant d’actionner l’enrubanneuse qui va tourner et envelopper la boule de foin d’une épaisseur de 22 couches de plastique. Le casque anti-bruit qui me fait deux grosses oreilles rouge est vraiment nécessaire!

enrubannage 1 enrubannage 2
enrubannage 3 enrubannage 4

A la fin du plastifiage, j’actionne une manette qui fait tomber la boule. Nos deux garçons – Thomas et Ian – la retourne ensuite pour la mettre à plat. Cela semble un jeu d’enfant mais c’est très lourd et il faut y mettre toute ses forces. Vous verrez plus loin que d’autres s’y sont essayés avec succès mais s’y sont essoufflés!

enrubannage 5 enrubannage 6

Tiens, de la visite. C’est notre copain Patou qui ne peut s’empêcher d’aider. Justement, il faut la retourner cette boule, ce qu’il fait avec Thierry. Mais Pascale, ma sœur, les pique en leur disant qu’ils ont l’air moins vigoureux que les deux garçons. Qu’à cela ne tienne, elle va essayer à son tour …

enrubannage patou enrubannage patou 2

Et là, ouf, effectivement, c’est très lourd. Patou se fait un plaisir de la photographier, surtout que ses joues prennent de belles couleurs pourpre sous l’effort!

enrubannage pascale 1 enrubannage pascale 2

Le grand patron surveille. Sur le tracteur, Ian, notre plus jeune fils, charpentier de son état dans la région de Grenoble mais en vacances.
Photo de droite, appelons cela une réunion de chantier entre père et fils. Thomas ne travaille pas avec nous en principe. Il est dans les travaux publics et ici, comme son frère, en vacances … actives 😉

enrubannage 3 bis enrubannage pere et fils

… Quelques jours plus tard, après avoir retourné le foin plusieurs fois parce que les météorologues nous promettent une journée froide mais sèche ce dimanche 12 mai, nous avons la surprise de constater qu’il pleut encore à notre réveil! Fichus nuages! Foin des pro de la météo! La planète est-elle en si piteux état qu’ils ne puissent plus rien prévoir correctement???
Prenons le fait avec philosophie. Réapprenons à observer la nature comme le faisaient les paysans des anciennes générations. Leurs dictons avaient certainement du sens!

2 réflexions au sujet de « Mois de mai, mois des foins! »

  1. je ne l’avais jamais vu faire….. (n’allez pas dire quand même que je suis bête à manger du foin….) sinon je vais faire du foin pour de bon……
    Merci pour ce bon moment de découverte…… Bises……….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *