Visite en famille au château de Bridoire

Nous en parlions dans un article récent, le château Médiéval de Bridoire situé à seulement 10 km des gîtes de Lauzanac vient enfin d’ouvrir ses portes au public sur le thème « Les jeux à travers l’histoire ».

Nous l’avons découvert en famille par un jour de semaine. Nous y sommes restés plus de quatre heures tant les jeux mis à disposition à l’intérieur et à l’extérieur ont plu à tous. Bien sûr, la restauration des quelques pièces terminées du château et l’histoire abracadabrante qui l’entoure ont pris aussi quelques temps (l’affaire des diamants de Bocassa!). Un grand soulagement pour tous dans la région pour avoir été les témoins passifs du pillage et de la dégradation des lieux, ce que vous découvrirez également dans les pièces pas encore touchées.

Voici une grande quantité de photos prises sous un ciel blanc et terne qui ne nous a pas empêché de passer un très bon après-midi.

Dans l’enceinte du château, la cour et les jeux énumérés tels quels sur le site de Bridoire: »A l’extérieur, une vingtaine de jeux traditionnels : Jeu de la Poutre, de la Boulie, Jeu d’Oies, Jeu des Planches, mais aussi des Jeux de Guerre médiévaux. »

Et c’est parti pour que petits et grands s’essaient à des jeux d’adresse. Il faut se concentrer pour gagner.

A l’œuvre, mère Francine, qui fut la seule a récupérer un maximum de bâtons! Concentration et rapidité. On s’amuse bien à regarder aussi. A droite, Thierry vise des têtes de bouffons avec une balle en tissu.

Ici, tir à l’arc pour faire tomber des personnages. Autant de jeux qui rappellent bien le Moyen-âge! Les parents sont tout aussi concentrés sur l’effort de Clément!

Peu de photos de l’intérieur du château et c’est dommage. Sur le site, on nous dit: »Point d’orgue chaleureux de cette visite, une belle et grande cuisine voutée du 18ème siècle avec une impressionnante collection de cuivres digne de Ragueneau, le patissier-poête ami de Cyrano. » A droite, une partie de billard si ça vous tente devant un imposant tableau de maître.

Essaie de calligraphie à la plume d’oie … Nathalie s’applique. A droite, la charpente visible depuis le haut d’un escalier à vis du 15° siècle.

Retour dans le jardin où les garçons font une partie de jeu d’échec géant devant un parterre de visiteurs admiratifs car ils sont très jeunes mais très sérieux et expérimentés. Plus loin, Nathalie découvre un jeu de construction en bois assez difficile à comprendre semble-t-il.

Apprenez à mettre une armure. Mais combien de temps y passaient donc les chevaliers? En tous les cas, une bonne tranche de rigolade … très seyant les souliers vernis bordeaux, n’est-ce pas? Assortis au bouclier. Sûr que l’ennemi s’inclinera 😉

Depuis les jeux, vues sur le château. A gauche, le jardin d’hiver derrière les verrières sous lequel vous pourrez déguster ou boire des produits locaux achetés dans la boutique attenante.

Revenons aux jeux. Clément semble plus à l’aise sans armure pour affronter ce chevalier noir alors que Louis a bien du mal à se remuer et risque à tout moment de se faire renverser par le puissant cheval!

Nous finissons la visite par les écuries où se trouvent de nombreux jeux d’adresse, tous différents. A l’extérieur, un jeu de souplesse. Il s’agit de passer entre des élastiques sans les toucher au risque de faire tintinnabuler des clochettes qui y sont fixées. Christophe et les garçons sont assez adroits à cet exercice. Là encore, grosse rigolade.

Vous l’aurez compris, même les enfants qui refusent une visite de château supplémentaire en redemanderont. Une grande chance pour les gîtes de Lauzanac puisque Bridoire se trouve à seulement 10 km en direction de Bergerac. Des nocturnes sont également organisées chaque vendredi et samedi avec visite à la chandelle et gens costumés. Il nous tarde d’y retourner mais vous pouvez nous en parler en laissant un commentaire si vous avez déjà testé.

2 réflexions au sujet de « Visite en famille au château de Bridoire »

  1. Merci à vous pour ce merveilleux témoignage. Bridoire c’est toute mon enfance et j’étais présente à l’ouverture le 1er Juillet. Je ne remercierai jamais assez l’association qui a tant oeuvré pour sa sauvegarde, et la famille Guyot qui vient de lui redonner vie avec tant de passion. Venez nombreux visiter cet endroit magnifique.

  2. Cela à bien changé depuis ma dernière visite en compagnie de Hubert BRUNET DE COURSOU il y a quelques années, c’était presque une ruine.
    Bravo à tous ceux qui se sont dévoué et décarcassé pour BRIDOIRE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *