Cerises et gîtes pour les oiseaux

Aujourd’hui lundi, nuage et giboulées sur la Dordogne. L’occasion de publier un petit billet. Très court, coloré et souriant grâce à nos petites locataires Canadiennes. Skye et Egypt poursuivent leurs aventures françaises. Vous avez compris qu’elles étaient scolarisées à Eymet pour cette année. Elles font aussi beaucoup d’activités extra scolaire. De l’équitation, du théâtre et de la musique: flûte à bec, piano et violon.

A l’occasion de la fête des fleurs et des abeilles qui avait lieu à Eymet dimanche dernier, les petites ont fabriqué des nichoirs. Elles nous les ont offerts, un chacun, avec un gentil petit mot. Regardez plutôt.

Sur la carte qui accompagnait le cadeau était écrit: « Une maison pour les oiseaux. On aime les gîtes et les animaux ». C’est adorable, non?

Elles adorent Thierry aussi qui fera, de l’avis de leur parent, un bon grand-père. Ils font tous les trois concurrence aux oiseaux et mangent les cerises sur l’arbre. Nous les avons pris en flagrant délit …

Skye est carrément perchée sur l’arbre. Heureusement qu’elle est légère, l’arbre est encore très jeune. Egypt met la branche à hauteur et gobe directement sans y mettre les mains 😉

Puis, quelques nouvelles de la ferme où les foins ne sont toujours pas finis en raison du temps instable. Les années se suivent et ne se ressemblent pas. Du coup, Thierry a eu le temps de fabriquer un nourrisseur à veau qui puisse accueillir une ribambelle de petits. Le but est de leur donner du granulé sans que les mères aient la possibilité de s’en approcher.

Une heure après l’avoir installé ce matin, j’ai pu prendre en photo trois petits affamés. Ils sont encore méfiants mais ça ne devrait pas durer. Il nous tarde de les voir tous alignés dans cet espace.

Au premier plan, les boules d’enrubanné, ce foin que nous entourons de plastique pour faire quelque chose qui ressemble à de l’ensilage. Ce sont des réserves que nous gardons pour juillet et août quand il fait sec et qu’il n’y a plus beaucoup d’herbe à pacager.

Quant aux gîtes. Nous avons accueilli ce week-end dans « Le Pigeonnier » un groupe d’amis venant de Rochefort, Toulouse et Paris dont un des couples avait deux petits blondinets très intéressés par Elsa la cochonne et les autres animaux de la ferme. Groupe extrêmement sympathique qui nous a vraiment donnés l’envie d’aller visiter le chantier de l’Hermione à Rochefort. Raphaël est un très bon ambassadeur. Nous irons avant la fin de l’été, c’est sûr. Pour découvrir, cliquez sur le lien.

Nous aurons cette année pendant l’été une majorité de Français, des Belges, des Suisses, des Britanniques, des Québécois et même des Indiens. Nous avons énormément de chance de pouvoir voyager autant en si peu de temps. Nous sommes prêts pour vous accueillir. A très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *