Par un dimanche pluvieux, visite du château de Hautefort en Dordogne

Nous avions prévu une virée sur l’Île d’Oléron avec nos amis « The ». Vu la météo du moment, mieux valait modifier les plans et nous voilà partis vers le Château de Hautefort au nord-est de la Dordogne.

Le voici, imposant et majestueux au détour d’un virage, perché sur sa colline. Dommage que le soleil ne soit pas au rendez-vous. Vous remarquerez que l’architecture rappelle plus celle des châteaux de la Loire que celle des châteaux Périgourdins.

Nous approchons du village par l’arrière du château.

De plus près sur une vaste esplanade, le château est toujours aussi imposant.

Dans notre dos, un parc magnifique avec des arbres plus que centenaires.

Une des tours prise depuis la cour d’honneur.

Encore plus haut et plus en détail. Sur l’épi de faîtage, le dessin est celui d’un ciseau à tondre les moutons que l’on retrouve partout dessiné dans les jardins et qui figurait sur le blason des premiers propriétaires du château.

Un morceau de jardin que l’on admire par les fenêtres d’une des tours.

Autre jardin avec en fond les anciens hospices plus bas dans le village. L’architecte est le même que celui qui bâtit le château.

Oh la belle surprise en arrivant sous la charpente de la tour! Un bel assemblage qui aurait fait plaisir aux itinérants charpentiers que nous avons promenés dans l’article précédent.

Il en faut des arbres pour soutenir une toiture ainsi arrondie. Tout est parfaitement régulier.

La salle de réception avec deux énormes cheminées à chaque bout.

Une des chambres avec lit à baldaquin surmonté de plumes d’autruches.

En repartant de Hautefort, arrêt dans le village de Tourtoirac où l’église est adossée à un cloître. Dommage, les visites ne sont possibles qu’en juillet et août.

Dans le village suivant, un beau petit lavoir et un espace dégagé où nous aurions pu pique-niquer.
Toujours en raison de la pluie qui arrive finalement en avril, nous avions choisi de manger au restaurant « La table d’Erillac » que nous recommandons. Il se trouve au pied du château. Vous pourrez y déguster les produits du terroir Périgourdin.

C’est grâce à la petite photographe de droite que la tablée est tout sourire.

Fin de l’épopée. Retour à la ferme où nous avons trouvé un veau nouveau-né dans la grange.

Depuis les Gîtes de Lauzanac, il faut compter 1h20 de route jusqu’à Hautefort en prenant l’A89 à Périgueux puis la sortie 17 qui se trouve à 15 mn du village.

Pour les adeptes de facebook et si vous voulez visionner plus de photos, il faut chercher à Gîtes de Lauzanac … aussi!

Une réflexion au sujet de « Par un dimanche pluvieux, visite du château de Hautefort en Dordogne »

  1. Ping : Par un dimanche pluvieux, visite du château de Hautefort en … - Les Mille et un Chateaux du Perigord | Les Mille et un Chateaux du Perigord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *