Dimanche gras en calèche

Chers touristes, nous approchons des fêtes de fin d’année pour lesquelles vous rechercherez certainement une bonne adresse qui vous permettra de présenter sur votre table un beau foie gras de canard ou d’oie du Sud-Ouest. Pour cela, nous nous sommes obligés hier dimanche à aller aux portes ouvertes de la Ferme de Ramon chez Isabelle et Hubert Garez. C’est sur la commune de Lagarrigue, près d’Aiguillon. Il faut 35 mn depuis Lauzanac.

Avant d’arriver à la ferme, il faut traverser le petit village de Lagarrigue. Pour nous qui sommes amoureux du patrimoine, cette église, avec sa façade de cathédrale, a été une grosse surprise. Nous reviendrons, c’est sûr, pour avoir l’explication d’une telle architecture dans ce petit coin de nature.

Dès l’arrivée à la Ferme de Ramon, nous sommes accueillis par l’oie perchée sur le faîtage.

Évidemment, en fait d’obligation, nous avons passé un bon moment. D’abord, parce que nous connaissions les Garez depuis les fermes buissonnières dont nous parlons souvent ici car elles se déroulent sur la ferme de la sœur de Thierry, le Domaine de Laplace, domaine viticole. Que nous connaissions de ce fait les autres exposants et que déguster un vrai cassoulet de canard n’a rien de désagréable!

L’accueil se faisait sous un chapiteau chauffé installé à l’entrée d’une immense grange également chauffée et sous laquelle étaient installées de nombreuses tables. L’entrée se composait d’une tranche de foie gras accompagnée de différents pâtés. Le plat de résistance était au choix, une assiette de cassoulet, du magret ou une cuisse de canard confite, ces deux derniers plats accompagnés de frites maison. Vous avez l’eau à la bouche … Le tout suivi d’un fromage et d’un dessert au choix, à base de noix avec du miel ou fait avec de la farine de noisette. Tous ces produits vendus sur place par les agriculteurs-producteurs.

Marianne, la sœur de Thierry derrière son stand de vin et James qui vendait ses escargots cuisinés.
La boutique de la Ferme de Ramon. De bons produits et tous les conseils pour les déguster.

Cerise sur le gâteau, Hubert est passionné par les chevaux et les a dressés pour être attelés et tirer une carriole. Tous ceux qui l’ont souhaité ont pu faire une petite virée. Nous avons eu une place privilégiée à l’avant près d’Hubert. Il est très doux avec ses animaux et les conduit simplement à la parole.

Premier départ, Thierry est aux anges.
Aucun stress, ni pour les chevaux, pas plus que pour les canards habitués à voir passer l’attelage.

Vous l’aurez compris, une seule adresse pour vos foie gras ou plats à base de canards ou d’oies, la Ferme de Ramon. Chez eux directement ou sur certains marchés de la région. Toutes les infos sur leur site www.ferme-de-ramon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *